Montée timide des marchés dans une séance riche en résultats d'entreprises et données macroéconomiques

La Bourse de Paris enregistre une légère progression (+0,23%) à 5057,98 points dans un volume de 1101 millions d’euros.

Les marchés européens progressent légèrement

L’indice parisien fait un peu mieux que les autres grandes places boursières européennes grâce notamment aux bons résultats de poids lourds de l’économie.       

Ailleurs en Europe, le DAX gagne 0,09%, le Footsie londonien recule de 0,10% et finalement l’Euro Stoxx 50 se stabilise (+0,03%).

Du point de vue macroéconomique, la Bourse de Shanghai ne cesse de reculer avec une dernière clôture à -1,13%, totalisant une chute des cours de 14,3% en juillet.

Les matières premières sont toujours mises à mal et aucun signe de remontée n’a été présenté.

Par ailleurs, les discussions entre la Grèce et ses créanciers se poursuivent. Le FMI a quant à lui confirmé que son intervention serait en suspens tant que les dirigeants de la zone euro n’auront pas convenu d’un allègement de la dette souveraine. 

Sur le plan microéconomique, plus de la moitié des entreprises ont publié leurs résultats semestriels avec une croissance moyenne de 15% du bénéfice par action. Des résultats synonymes de reprise pour les analystes.

Du côté des statistiques, la zone euro a présenté les taux de chômage et d'inflation pour le mois de juin, ils sont respectivement de 11,1% et 0,2%.

Les ventes au détail en Allemagne du mois dernier ont été publiées ce matin à 8h.  Elles ont reculé de 2,3% alors que les spécialistes tablaient sur une progression de 0,3%.

Outre-Atlantique, il y aura la publication de la 2ème  estimation de la confiance des consommateurs pour juillet établie par l’université de Michigan, ainsi que l’activité économique de Chicago aux alentours de 16h.

Du côté des valeurs, Airbus Group est en tête cette matinée après avoir rassuré ses investisseurs. En effet, le groupe a publié un résultat net en hausse de 34% au premier semestre, et a confirmé ses objectifs pour 2015. Le titre gagne 4,05% à 64,94 euros.

ArcelorMittal s’apprécie (+1,14% à 8,23€) en confirmant ses objectifs opérationnels pour l’année 2015.

Par ailleurs, BNP Paribas progresse de 2,64% à 59,18€. La banque a dégagé un bénéfice net de 2,55 milliards d’euros pour le deuxième trimestre. Cette performance trimestrielle n’avait pas été atteinte depuis 2012.

Finalement, Vinci a relevé ses objectifs pour 2015. Le titre bondit de 2,60% à 57,54€.

 Sur le marché des devises, la parité eurodollar s’apprécie (0,47% à 1,0982$). L’euro se reprend, malgré un dollar renforcé par une hausse des taux estimée à septembre par la plupart des intervenants.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.