Les marchés européens dans le rouge, affectés par les Bourses américaines et chinoises

La Bourse de Paris recule à la mi-séance de -1,53% à 4 979 points dans un volume de 1 361 millions d’euros.

Les marchés européens dans le rouge, affectés par les Bourses américaines et chinoises

Cette baisse nette est principalement liée à la chute importante de la Bourse de Shanghai de plus de 8,48% à la clôture.       

Ailleurs en Europe, le Dax perd 1,23%, le Footsie londonien recule de 0,15% et finalement l’Eurostoxx 50 se déprécie de 1,26%.

Du point de vue macroéconomique, les yeux sont rivés sur le recul des cours chinois  remettant ainsi en question l’efficacité des mesures sur le long terme, prises par les autorités chinoises pour éviter un ralentissement économique.

Du côté de la Grèce, les discussions avec les créanciers, commencées vendredi dernier, continuent cette semaine. Celles-ci porteront sur la mise en place du plan d’aide prévu pour la fin du mois d’août.

D’un point de vue microéconomique, plus de la moitié des entreprises du CAC 40 présenteront leurs résultats cette semaine. Les publications auront un impact important sur l’évolution des indices au cours de la semaine.

Reprise timide des marchés, le parlement grec ouvre la voie aux négociations.

Du côté des statistiques, le baromètre IFO indiquant le climat des affaires en Allemagne a été publié ce matin à 10h. Il est de 108 contre 107,6 attendu par les spécialistes.

Outre-Atlantique, les commandes de biens durables aux Etats-Unis seront publiées à 14h30.

Du côté des valeurs, NextRadioTV s’envole à la hausse après l’annonce du rachat du groupe de médias par Patrick Drahi, président d’Altice. Le titre gagne 14,50% à 36,41€.

Valeo quant à elle enregistre la plus faible performance de la mi-séance. Malgré de bons résultats semestriels, l’entreprise spécialisée dans l’équipement automobile au niveau mondial est fortement impactée par la baisse du marché chinois. Le titre cède 3,79% à 121,75€.

Par ailleurs, DBV Technologies abandonne 3,64% à 75€. La compagnie a été pénalisée par la publication d’une perte nette de 14,48 millions d’euros au premier semestre.

Finalement, le secteur automobile est en baisse. Peugeot cède 0,45% à 17,81€, l'action Renault recule de 2,34% à 98,05€ et Plastic Omnium abandonne 1,90% à 25,88€.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar s’apprécie de 0,75% à 1,1065$. Le dollar recule en attendant les résultats des réunions du conseil de politique monétaire de la Fed, qui seront publiés mercredi.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.