Première séance du mois hésitante sur les marchés actions

La bourse de Paris évolue dans le rouge à la mi-séance dans un contexte où le flou domine autour du feuilleton grec. Après cinq mois de baisse ou de stagnation, les prix à la consommation ont augmenté de 0,3% en mai en zone euro.

Le CAC 40 en baisse, la Grèce domine le retour de l’inflation en zone euro

A la mi-séance le CAC perd 0,51% à 4999,42 points. Le Dax chute de 0,81%, le Footsie londonien de 0,95% et l’Euro Stoxx 50 perd 0,41%.

Du point de vue macroéconomique, le dossier grec est encore et toujours au centre de l’actualité. Le président de la BCE Mario Draghi, François Hollande, la présidente du FMI Christine Lagarde, Angela Merkel et Jean-Claude Junker sont à Berlin.

Le flot de rumeurs dans le dossier grec fait que l'on va avoir des petits sursauts.

A la veille du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, cette rencontre a pour objectif d’adoucir les discussions entre la Grèce et ses créanciers pour parvenir à trouver un accord qui permettrait à Athènes d’obtenir une nouvelle tranche d’aide.

Rappelons que la Grèce doit rembourser, pour vendredi au plus tard, 300 millions d’euros au FMI. Dans ce contexte, cette réunion à Berlin sonne plus comme une réunion de crise qu’autre chose. Le flou autour du dossier grec est la source principale de la forte volatilité sur les marchés européens.

Toujours dans l’actualité, les prix à la consommation ont augmenté de 0,3% en Mai dans la Zone euro, contre 0,2% anticipé. C’est un chiffre encourageant qui montre l’impact du QE de la BCE, après une baisse ou stagnation de 5 mois consécutifs.

Du côté des statistiques, le nombre de demandeurs d’emploi a diminué de 6000 à 2,78 millions en mai en Allemagne, le huitième repli de suite. Le taux de chômage du pays est à un plus bas historique depuis 1990 à 6,4%.

D’autre part, on attend pour 16h00 les commandes à l’industrie du mois d’avril aux Etats-Unis.

Du côté des valeurs, LVMH prend 2,05% à 166,55 €. Le groupe de luxe profite d’une recommandation à « acheter » contre « conserver auparavant » de la part d’HSBC avec un relèvement d’objectif à 200 € contre 177€ auparavant.

Pernod Ricard perd 3,85% à 110 €. Le groupe de spiritueux a abaissé son objectif de croissance organique entre 4% et 5%. Cependant, il envisage de renouer avec la croissance aux Etats-Unis et en Chine. Il tient aujourd’hui une journée dédiée aux investisseurs.

L'action Saint-Gobain perd 0,87% à 41,94 €. Le groupe porte sa participation de 14,8% à plus de 57% sur la société vietnamienne Vinh Tuong Industrial.

Enfin Hermès prend 0,51% à 363,55 €. Un sac à main fuchsia en peau de crocodile d’Hermès a battu un record de ventes aux enchères pour ce type d’accessoire, vendu à 202 000 euros à Hong Kong.

Sur le FOREX, la parité eurodollar est en hausse de 0,43% à 1,0976 $.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.