Les marchés évitent une correction plus prononcée

La Bourse de Paris repart en territoire positif ce matin, elle progresse de 0,51% à 5.031 points, dans l'espoir de nouvelles positives la semaine prochaine au sujet des négociations entre le gouvernement grec et ses partenaires européens.

Les marchés sont de nouveau bien orientés ce matin

Ailleurs en Europe, Zurich gagne 0,7%, Francfort, Bruxelles et Lisbonne 0,4%, Madrid 0,2%, ceci étant Milan stagne, Amsterdam cède 0,1% et Londres 0,3%.

Le dossier grec demeure au centre des préoccupations des investisseurs, alors que cette après-midi pourrait se montrer relativement calme au vu du peu de données économiques américaines attendues au calendrier.

La dernière révision du PIB du quatrième trimestre et l'indice de confiance du consommateur du Michigan seront publiées cette après-midi aux Etats-Unis.

Le consensus des économistes table sur une révision de la croissance du PIB à +2,4%, contre +2,2% en estimation précédente, et sur celle de l'indice de l'Université du Michigan vers 91,8, à comparer à 91,2 en annonce préliminaire.

Pour l'heure, on notera que la confiance des ménages s'est amélioré en France pour le deuxième mois consécutif en mars, d'après l'indicateur synthétique de l'Insee qui gagne un point à 93, son plus haut niveau depuis novembre 2010.

Parmi les valeurs, Royal Bank of Scotland se déprécie de 1,6% à Londres, alors que la banque a conclu la vente de ses divisions internationales de banque privée et de gestion de fortune opérées sous le nom commercial Coutts à l'Union Bancaire Privée (UBP), basée à Genève.

Porsche progresse de 0,7% à Francfort, grâce à un relèvement de recommandation chez UBS de neutre à achat : le broker a rehaussé son objectif de cours de 65 à 110 euros sur le titre, dans le sillage de sa cible sur Volkswagen.

A Paris, Genfit dégringole de 32% au lendemain de l'annonce par la société biotechnologique que son étude de phase II consacré au GFT-505 dans la stéatose hépatique non-alcoolique (NASH) n'avait pas directement atteint son critère d'évaluation principal.

Sur le marché des changes, l'euro accentuait sa baisse face au dollar ce matin, dans un marché préoccupé face aux tensions géopolitiques au Moyen-Orient et se tournant vers des valeurs sûres telles que le dollar ou le yen.

Vers 10H30 GMT (11H30 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,0827 dollar, contre 1,0884 jeudi vers 21H00 GMT. Elle avait atteint jeudi en début d'échanges européens 1,1052 dollar, son niveau le plus élevé en trois semaines.

Apprenez-en davantage sur le trading des CFD (Contrat pour la Différence). Retrouvez chaque jour toutes les news et analyses sur les indices, les actions, le Forex, les matières premières ainsi que nos points marchés. 

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.