Les marchés terminent en ordre dispersé

La Bourse de Paris s’inscrit en baisse, les craintes sur la Grèce et la faiblesse des valeurs pétrolières prenant le pas sur le rebond de Wall Street hier soir.

Le CAC 40 poursuit son repli

A la mi-séance, le Cac 40 cède 0,63% à 4905,94 points dans un volume d’affaires de 1,120 milliards d’euros.

Ailleurs en Europe, le Footsie londonien perd 0,63%, le Dax de la Bourse de Francfort 0,67% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro 0,89%.

Le contrat future mars sur indice Dow Jones plie de 0,61%.

Du point de vue macroéconomique, les marchés marquent une pause en attendant de nouveaux catalyseurs et faute d'indicateurs majeurs, les investisseurs scrutent avec attention l'évolution du dossier grec.

Une nouvelle réunion à Bruxelles des ministres européens des Finances se tient mardi, après celle de l'Eurogroupe la veille, où les partenaires de la Grèce ont exhorté le pays à passer à la vitesse supérieure dans la mise en place de réformes.

Du côté des statistiques, en Chine,  les prix à la consommation ont connu une accélération plus forte qu’attendu à 1,4% sur un an en février, mais, les prix à la production ont reculé de 4,8%, soit plus que prévu. 

Enfin, sur le Vieux Continent, la production industrielle a augmenté de 0,4% en France au mois de janvier, après une hausse de 1,4% en décembre.

Une statistique américaine est programmée pour 15h00 : les stocks des grossistes de janvier.

Du côté des valeurs, l'action EDF rebondit de 2,31% à 22,78 euros.

L’Etat a demandé à l’électricien et à Areva (-1,89% à 8,97 euros) de repenser leurs relations industrielles et commerciales, mais une fusion entre les deux groupes n’est pas à l’ordre du jour, a déclaré Emmanuel Macron.

De son côté, Areva a annoncé avoir créé sa coentreprise avec l’espagnol Gamesa dans l’éolien en mer.

Iliad s’octroie 2,97% à 226,85 euros.

Xavier Niel a présenté ce matin le nouveau box triple play d’entrée de gamme, la Freebox mini 4k, lancée dès aujourd’hui au prix de 29,99 euros.

Les traders craignaient une annonce susceptible de relancer la guerre des prix dans le secteur. 

Orange s’octroie 4,22% 15,68 euros, Bouygues 2,48% à 35,97 et Numericable-SFR 2,18% à 55,38.

Total baisse de 2,36% à 45,58 euros à l’image de l’indice Stoxx Europe 600 du pétrole et du gaz qui accuse la plus forte baisse sectorielle avec un repli de 1,53%.

Le baril de Brent de la mer du Nord recule de 1,2% à 57,88 dollars, freiné notamment par la fermeté du billet vert.

Dans le même secteur, Technip perd 1,87% à 59,23 euros et Vallourec 2,69% à 21,88.

TF1 recule de 1,52% à 15,855 euros alors que sa part d’audience a reculé de 0,7 point à 21,8% en février.

Par ailleurs, huit français, dont la navigatrice Florence Arthaud, la nageuse Camille Muffat et le boxeur Alexis Vastine ont trouvé la mort hier dans une collision entre deux hélicoptères survenue en Argentine sur le tournage d’une émission de téléréalité de TF1.

Séché Environnement avance de 5,67% à 28,32 euros.

Le groupe de services à l’environnement a dégagé une hausse de plus de 13% de son résultat net en 2014, au-delà des attentes du marché.

Il estime qu’en 2015 le profit net devrait connaître « une nouvelle et sensible progression, soutenue d’une part, par l’amélioration des résultats opérationnels (...) et d’autre part, par l’amélioration du résultat financier ».

Elior stagne à 15,30 euros.

Le groupe de restauration collective a annoncé que son bénéfice net a plus que triplé à 19,7 millions d’euros au premier trimestre.

Le groupe de restauration collective confirme ses objectifs pour l’ensemble de l’exercice 2014-2015.

Sur le FOREX, la parité eurodollar est en baisse de 0,77% à 1,0768$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.