L'accord entre Bruxelles et Athènes n'a pas convaincu

La Bourse de Paris marque une pause dans l’attente de la réponse de l’Eurogroupe aux propositions de réformes d’Athènes et de l’audition de Janet Yellen par la commission bancaire du Sénat.

Les marchés actions demeurent stables à la mi-séance

A 11h49, l’indice parisien cède 0,11% à 4.853,97 points dans un volume d’affaires de 945 millions d’euros. Ailleurs en Europe, les marchés évoluent sans tendance, le Footsie à Londres est à -0,02%, le Dax de la Bourse de Francfort à -0,06% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro est en très légère baisse de -0,07%. A Athènes, l’ASE progresse de 6,51%. Le contrat future mars sur indice Dow Jones est quasi stable (-0,01%).

Les faits marquants de la matinée furent les dernières estimations du PIB allemand et de l’inflation de la zone euro qui ont été confirmées.

En effet, les prix à la consommation ont diminué de 0,6% sur un an en janvier dans la zone euro, selon les chiffres définitifs publiés par Eurostat qui confirment l’estimation flash. Ce recul, lié à la forte baisse des cours du pétrole, est conforme aux prévisions des analystes.

Par ailleurs, l’Office fédéral de la statistique a confirmé que le PIB de l’Allemagne a crû de 0,7% au quatrième trimestre 2014. En glissement annuel, la croissance ressort à 1,6%.

Deux statistiques américaines animeront l’après-midi : l’indice S&P-Case Shiller des prix de l’immobilier dans 20 métropoles en décembre, à 15h00, puis l’indice de confiance du consommateur établi par le Conference Board pour le mois de février à 16h00.

Du côté des valeurs, Danone s’apprécie de 0,90% à 60,27 euros. Jefferies a porté son cours cible de 51 à 60 euros.

Le secteur automobile recule à l’image de l’indice Stoxx Europe 600 associé, qui accuse la plus forte baisse sectorielle avec un repli de 1,24%. Renault glisse de 0,19% à 84,87 euros, tandis que Peugeot prend 0,21% 14,60 après le relèvement de la recommandation de Deutsche Bank, passée de « conserver » à « achat » sur la valeur.

Sa filiale Faurecia baisse de 1,18% à 39,61 euros après une progression de plus de 27% depuis le début de l’année.

L'action Safran est en repli de 0,95% à 61,07 euros. Le groupe d’électronique de défense a annoncé la nomination de Bernard Delpit au poste de directeur financier. M. Delpit remplacera chez Safran Ross Mcinnes, qui va prendre la présidence non exécutive du groupe.

Capgemini (+1,86% à 70,52 euros) et Essilor (+1,43% à 102,90) restent soutenus par leurs résultats 2014 et prévisions pour 2015. Le second bénéficie par ailleurs du relèvement par Barclays de son objectif de cours de 105 à 108 euros.

Sur le marché des changes, l’euro recule de 0,22% face au dollar, l’EUR-USD côte actuellement 1,1306.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.