Le rouge l'a emporté la fin de la semaine dernière

En dépit d'une ouverture dans le vert, le CAC 40 cède quelques points à la mi-séance. La journée sera rythmée par des indicateurs d'activité des deux côtés de l'Atlantique.

Le CAC 40 entame Février avec prudence

A la mi-séance, le Cac 40 cède 0,15% à 4.597,52 points dans un volume d’affaires de 964 millions d’euros. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien prend 0,13%, le Dax de la Bourse de Francfort 0,11% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro plie de 0,52%.

A Athènes, l’ASE progresse de 4,54%, dopé par la fermeté des banques, dont l’indice sectoriel FT Bank avance de 9,43%. Le contrat future mars sur indice Dow Jones perd 0,04%.

Du point de vue macroéconomique, le nouveau ministre grec des Finances Yanis Varoufakis est attendu lundi à Londres dans le cadre d'une tournée européenne pour trouver de nouvelles solutions au problème de l'allègement de la dette de la Grèce, qui dépasse les 300 milliards d'euros (près de 175% du PIB).

De nombreux pays, dont la puissante Allemagne, se méfient des propositions de son parti anti-austérité Syriza.

Du point de vue des statistiques, l’indice PMI établi par Markit a progressé de 0,4 point à 51, un plus haut de six mois. En France, la contraction a ralenti, l’indice affichant un plus haut de huit mois à 49,2 points, tandis que l’Allemagne reste en expansion avec un indice à 50,9 (-0,3 point).

Enfin, trois statistiques américaines animeront l’après-midi : les revenus et dépenses des ménages de décembre à 14h30, qui seront suivis à 16h00 par l’ISM manufacturier de janvier et les dépenses de construction du mois dernier.

Du côté des valeurs, Total progresse de 1,36% à 46,12.

Vallourec s’adjuge 1,16% à 19,59 euros et CGG rebondit de 5,23% à 5,23.

Lafarge prend 0,48% à 61,10 euros. Le groupe français et Holcim ont confirmé la cession à l’irlandais CRH d’actifs d’une valeur d’entreprise de 6,5 milliards d’euros incluant 1,3 milliard d’euros de dette.

Cette opération s’inscrit dans le cadre des cessions imposées par la Commission européenne en vue de la fusion des deux groupes.

L'action Renault s’apprécie de 0,09% à 68,27 euros, tandis Peugeot cède 0,78% à 12,76. Les immatriculations de voitures neuves ont rebondi de 5,9% en données brutes en France le mois dernier et de 10,9% en données corrigées des jours ouvrables. 

L'action Michelin gagne 0,20% à 86,90 euros et Valeo 0,80% à 124,60.

Carrefour monte de 1,94% à 28,39 euros. Jefferies est passé à « achat » sur la valeur avec un objectif de cours de 32,50 euros.

Le broker estime que le secteur européen de la distribution devrait bénéficier de la baisse des cours du pétrole, et juge que Carrefour est particulièrement bien placé pour profiter de ce surplus de revenu disponible pour le consommateur.

Les banques cèdent du terrain à l’image de l’ensemble du secteur dont l’indice Stoxx Europe 600 recule de 2%. BNP Paribas perd 2,03% à 45,84 euros, Crédit Agricole 2,08% à 10,35 et Société Générale 1,56% à 35,27.

Enfin, Nicox s’octroie 4,02% à 2,02 euros.

Le groupe a annoncé la signature d’un accord de licence exclusif avec l’américain InSite Vision pour le développement, la fabrication et la commercialisation de trois médicaments ophtalmiques, Azasite, AsSite Xtra et Bromsite en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Sur le FOREX, la parité eurodollar est en hausse de 0,49% à 1.1342 dollars.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.