Chiffres contrastés sur le chômage américain

La Bourse de Paris a gagné du terrain mardi, confirmant son rebond de la veille, au terme d'une séance peu animée en raison d'un jour férié en France et dénué de tout indicateur économique.

De nouveaux plus hauts historiques sur les marchés américains

L'indice CAC 40 a pris 0,50% à 4 244 points, dans un volume d'échanges faibles de 2,7 milliards, beaucoup d'investisseurs étant absents en raison des célébrations du 11 novembre.

Parmi les autres marchés européens, Francfort a gagné 0,18% et Londres 0,24%. Par ailleurs l'Eurostoxx 50 a pris 0,32%.

Le marché parisien a passé la totalité de la séance dans le vert, même s'il a brièvement faibli dans l'après-midi du fait d'un début de journée poussif à Wall Street, ouvert malgré un jour férié aux Etats-Unis (Veteran's Day).

Les courtiers de Wall Street, à l'issue d'une séance sans grand élan en ce jour semi férié aux Etats-Unis, sont parvenus mardi à faire grimper de justesse le Dow Jones et le S&P 500 à de nouveaux records pour la cinquième séance de suite.

Selon des résultats définitifs, le Dow Jones a grappillé 0,07%  à 17 614 points et l'indice élargi S&P 500 est monté de 0,07% à 2 039points, des niveaux inédits en clôture.

Le Nasdaq, à dominante technologique, a progressé de 0,19% ou 8,94 points, à 4 660,56 points.

Parmi les valeurs, Orange a terminé en tête du CAC 40 (+4,17% à 12,99 euros) après le relèvement des perspectives 2014 de son concurrent britannique Vodafone.

Areva (+3,25% à 11,93 euros) a profité d'un relèvement de recommandation à "neutre", contre "sous-performer" auparavant, par les analystes d'Exane-BNP Paribas.

En revanche, ArcelorMittal (-1,12% à 9,74 euros) a souffert d'un abaissement de recommandation à "neutre" contre "acheter" de Citigroup.

Total (-0,84% à 46,71 euros) et Technip (-1,63% à 60,38 euros) ont pesé sur la cote sur fond de faiblesse du prix du pétrole.

Recylex s'est envolé (+14,87% à 2,24 euros) pour sa reprise de cotation, après que le groupe a reçu des assurances sur la solidité de l'engagement financier de son actionnaire Glencore.

Enfin, le titre de Club Méditerranée, qui perdait 0,82% à 23,11 euros, a été suspendu dans l'après-midi et va reprendre sa cotation mercredi, alors que l'homme d'affaires italien Andrea Bonomi a surenchéri sur l'offre d'achat portée par le conglomérat chinois Fosun, proposant 23 euros par action (contre 22 euros pour son rival).

L'euro s'affichait en légère hausse face au dollar en fin d'échanges new-yorkais, tandis que le yen baissait nettement.

Vers 22H00 GMT, l'euro valait 1,2474 dollar, contre 1,2420 dollar lundi vers 22H00 GMT.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.