Début de semaine léger en données

Vendredi, le CAC 40 a terminé à l’équilibre à -0,08% à 4 461,22 points comme le Dax qui affichait +0,01% à 9 799,26 points. Le footsie (FTSE 100) a fait un peu mieux en terminant à +0,27% à 6 837,92 points.

Début de semaine léger en données

Concernant les données fondamentales attendues, Mario Draghi (BCE) s’exprimera, à partir de 15 heures, devant la Commission des affaires économiques et monétaires du Parlement européen. Il pourrait revenir sur les raisons de l’échec de la première étape de l’opération de TLTRO à quatre ans.

Quelques statistiques et résultats d’entreprises animeront la séance de lundi. Les opérateurs auront droit à un programme allégé pour débuter la semaine : l’indice de confiance des consommateurs, calculé par la Commission Européenne, pour le mois de septembre et les ventes de logements anciens en août aux Etats-Unis. Les deux chiffres tomberont simultanément à 16 heures.

Plus globalement, c'est la saison des résultats américains devant démarrer début octobre, qui semble maintenant constituer le prochain catalyseur important pour les marchés.

Du côté de l’Hexagone, Moody's a confirmé vendredi dernier la note souveraine 'Aa1' accordée à la dette de l'Hexagone tout en maintenant une perspective 'négative'.

Le Premier ministre français Manuel Valls entamera une visite de deux jours à Berlin, où il rencontrera la chancelière Angela Merkel, et le vice-chancelier Sigmar Gabriel. Ce déplacement est stratégique pour le chef du gouvernement français, qui va tenter de convaincre Berlin du travail accompli et obtenir son aval pour reporter ses objectifs de déficit.

Concernant les valeurs, Air France s’inscrit à 8,06€ (-2.49%) à la clôture de vendredi. Les pilotes d'Air France, qui contestent le projet de développement de la filiale à bas coûts Transavia, ont largement voté la poursuite du mouvement de grève jusqu'au 26 septembre inclus.

Peugeot a terminé en léger retrait de 0,72% à 10,39€. Le constructeur automobile pourrait connaître un début de séance solide alors que les analystes de Bernstein, qui sont à 'surperformance' sur le titre, ont décidé de relever leur objectif de cours à 15 euros.

Lafarge, -0,14% à 56,65€, a annoncé la cession à son partenaire Elementia de sa participation de 47% dans la coentreprise opérant trois cimenteries au Mexique pour 225 millions de dollars.

Stentys qui a terminé la semaine dernière en repli de 1,42% à 6,42€, fait état lundi d'une lourde perte au titre de son premier semestre, pénalisé principalement par des provisions exceptionnelles liées à l'abandon d'une étude. Le fabricant français de stents a essuyé sur les six premiers mois de l'année une perte nette de 13,19 millions d'euros.

L’euro/dollar s’affiche en légère hausse ce lundi matin à +0,21%, à 1,2857$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.