Les marchés européens surperforment sur fond d'amélioration de la situation en Ukraine

La Bourse de Paris se replie dans l’attente de la décision monétaire de la BCE, mais surtout de l’intervention de Mario Draghi.

Les marchés européens surperforment sur fond d'amélioration de la situation en Ukraine

A la mi-séance, le CAC  40 cède 0,21% à 4 412,30 points. Ailleurs en Europe, le Footsie grappille 0,13% à 6 882,50 points, le Dax allemand perd 0,49% à 9 579,80 points et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro 0,16% à 3 211,50 points.

Parmi les autres évènements macroéconomiques de la matinée, le taux de chômage est resté stable à 9,7% en France métropolitaine au deuxième trimestre, mais a augmenté de 0,1 point à 10,2% avec les Dom. En Allemagne, les commandes à l’industrie ont rebondi de 4,6% en juillet après un recul de 2,7% en juin.

L’après-midi va être très chargée en données économiques et a commencé par la décision monétaire à 13h00 de la Banque d’Angleterre.

45 minutes plus tard, la Banque Centrale Européenne a publié son communiqué, puis Mario Draghi débutera sa conférence de presse d’après-conseil à 14h30. Les analystes sont partagés sur les décisions que prendra, ou pas, la BCE, mais ils s’accordent pour estimer qu’elle devrait abaisser ses prévisions de croissance et d’inflation au vu des dernières statistiques.

Le consensus table sur un « statu quo » en matière de taux d’intérêt. Mario Draghi pourrait cependant annoncer le prochain lancement, peut-être en décembre, d’un programme d’achats d’ABS (actifs adossés à des créances)

Cinq statistiques américaines sont attendues cet après-midi : l’enquête ADP Employer Services sur les créations d’emplois dans le secteur privé en août à 14h15, qui sera suivi à 14h30 par les inscriptions hebdomadaires au chômage, la productivité au deuxième trimestre et la balance commerciale de juillet, puis à 16h00 par l’indice ISM non manufacturier en août.

Du côté des valeurs, Vinci recule de 2,32% à 48,52 euros, plus forte baisse du Cac 40, dans le sillage de  l’indice Stoxx Europe 600 de la construction qui accuse la plus forte baisse sectorielle (-0,84%).

En effet, le groupe allemand de BTP et de services à l’industrie Bilfinger a lancé hier soir son troisième avertissement sur résultats depuis la fin juin.

Schneider perd 0,84% à 64,04 euros, Legrand 0,38% à 43,45€ et Saint-Gobain 1,05% à 38,11€. GDF Suez cède 0,4% à 19,02 euros.

Altran gagne 1,30% à 8,16 euros après avoir dégagé une marge supérieure aux attentes au premier semestre.

Iliad progresse de 4,9% à 167,10 euros. Raymond James a relevé la valeur de « sous-performance » à « surperformance » avec un objectif de cours de 185 euros.

Sur le marché du FOREX, l’EUR/USD baisse légèrement de 0,06% à 1,3140 $.​

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.