Les marchés dans le vert, rassurés par de bons chiffres PMI

La Bourse de Paris a terminé en nette hausse, suite à la publication d'indicateurs rassurants en zone euro, en particulier sur l'économie allemande.

La Bourse de Paris en hausse boostée par les chiffres US

L'indice CAC 40 a pris 1,23% à 4.292,93 points, dans un volume d'échanges encore faible de 2,5 milliards d'euros. Parmi les autres marchés européens, Francfort a gagné 0,93% et Londres 0,33%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a cru de 1,33%.

Le marché a été boosté par la publication des indicateurs PMI considérés comme rassurants au vu de la situation économique de la zone euro, marquée par une faible inflation et une croissance anémique. La reprise de l'activité privée s'est en  effet poursuivie dans la zone euro, même si elle reste fragile, selon ces indicateurs.

Les investisseurs vont se tourner vers les banques centrales avec la rencontre de Jackson Hole aux Etats-Unis, où des discours de la présidente de la Réserve fédérale américaine Janet Yellen et de son homologue de la Banque centrale européenne Mario Draghi sont attendus vendredi.

La thèse d'un relèvement prochain qui acterait la sortie de crise de la première économie mondiale s'est trouvée renforcée après les bons chiffres hebdomadaires du chômage (298.000 inscrits lors de la semaine close le 16 août, contre environ 308.000 attendus et après 312.000) et la hausse surprise de l'indice 'Philly Fed'.

Le marché immobilier américain, lui, poursuit son redressement comme en ont témoigné les ventes de logements anciens aux Etats-Unis en juillet, lesquelles ont progressé de 2,4% à 5,15 millions d'unités en rythme annualisé.

Sur les places américaines, le Dow Jones a pris 0.36%, le Nasdaq 0.12% et le S&P 500 0.29%.

Parmi les valeurs, les titres dépendants de la conjoncture ont mené le rebond du marché, à l'image de Saint-Gobain (+2,17% à 38,16 euros), Schneider Electric (+2,36% à 64,67 euros), Renault (+1,90% à 60,55 euros) et Bouygues (+2,46% à 28,50 euros).

STMicroelectonics (+2,1% à 6,3 euros) profite pour sa part d'une acquisition d'Infineon.

Atos a gagné 3,19% à 57,31 euros, alors que la banque américaine Goldman Sachs est à "acheter" sur la valeur avec un objectif de cours de 85 euros.

Alcatel-Lucent a pris 2,11% à 2,52 euros. Le groupe a remboursé de manière anticipée un crédit garanti de 1,75 milliard de dollars (1,3 milliard d'euros), lui permettant de reprendre la main sur ses brevets.

En revanche, Eramet a nettement reculé (-1,41% à 85,10 euros). Le groupe a annoncé la suspension des opérations sur son site de Grande Côte au Sénégal en raison de problèmes techniques, ce qui devrait avoir un impact "limité" sur ses résultats.

Enfin, l'or a décroché de 1.32% à 1 273.80 dollars l'once, tandis que le pétrole Brent se reprend avec une hausse de 0.41% à 102.71 dollars, et l'euro a bondi de 0.17% à 1.3282 dollar

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.