Les marchés terminent en hausse dans de faibles volumes

La Bourse de Paris a clôturé en forte hausse lundi, grâce à l'apaisement des menaces d'aggravation du conflit en Ukraine et à l'absence d'événements marquants sur le plan macroéconomique. 

Les marchés terminent en hausse dans de faibles volumes

La tendance a également été soutenue par l'espoir que la Banque centrale européenne procède rapidement à des rachats d'actifs pour soutenir l'inflation.

Le CAC 40 a gagné 1,35% à 4.230.65 points, mais dans des volumes particulièrement réduits, de 2,1 milliards d'euros. Le Footsie britannique a repris 0,78% et le Dax allemand 1,68%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a regagné 1,32% et le FTSEurofirst 300 1,23%.

Sur les marchés américains, le Dow Jones a terminé en hausse de 1.06%, le Nasdaq de 0.97% et le S&P 500 de 0.85%.

Aux Etats-Unis, la confiance s'est améliorée dans le secteur de la construction résidentielle. L'indice HMI du NAHB et de Wells Fargo qui la mesure, a progressé de deux points pour atteindre 55 points et un plus haut de sept mois.

Le reste de la semaine pourrait être davantage animé. Le marché surveillera en particulier la publication, mercredi, du compte rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed), avant une intervention de sa présidente Janet Yellen vendredi à l'occasion de la traditionnelle rencontre de banquiers centraux de Jackson Hole aux Etats-Unis.

L'actualité est actuellement aussi très calme sur le front des valeurs. On note tout de même que l'ensemble des sociétés du CAC 40 a bouclé cette première séance de la semaine en territoire positif.

On souligne également la forte hausse de Nexans, qui a grimpé de 6,3% à 33,3 euros, soit la plus forte progression du SBF 120, ayant bénéficié d'un relèvement de recommandation d'Espirito Santo de 'vente' à 'neutre'.

Le secteur automobile a été particulièrement recherché, à l'image de Renault (+2,52% à 58,99 euros), PSA Peugeot Citroën (+2,21% à 10,4 euros), Faurecia (+1,72% à 25,68 euros), Valeo (+1,88% à 88,46 euros) et Plastic Omnium (+3,65% à 19,86 euros).

Vivendi a pour sa part engrangé 1,2% à 19,4 euros alors que Telecom Italia, désireux de contrer l'offre de Telefonica, s'apprêterait à proposer 7 milliards d'euros pour acquérir son actif brésilien GVT.

Enfin, plusieurs poids lourds de la cote ont mené la danse, à l'image de Sanofi (+2,06% à 79,61 euros) et Saint-Gobain (+2,30% à 36,69 euros).

L'or termine en baisse de 0.51% à 1297.30 dollars l'once, de même que le Brent qui cède 1.73% à 101.61 dollars. L'euro se replie quant à lui de 0.22% à 1.3362 dollar

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.