Regain d’optimisme après l’apaisement des tensions géopolitiques

La Bourse de Paris a ouvert en hausse lundi matin grâce à un apaisement des tensions géopolitiques, notamment en Ukraine, en Irak et au Proche-Orient.

Regain d’optimisme après l’apaisement des tensions géopolitiques

A mi-séance, l'indice parisien prend 0.83% à 4182.27 points, dans un volume de 850 millions d’euros.

Vendredi soir, le ministère russe de la Défense a en effet annoncé que les exercices militaires auxquels participaient ses soldats étaient terminés. Wall Street a immédiatement salué cette annonce, qui a eu pour effet de rassurer les investisseurs et a entraîné par ricochet les places asiatiques, puis européennes.

Ailleurs en Europe, le FTSE 100 de Londres gagne 0,68% à 6 611.95 points, le DAX bondit de 1,35% et l’indice russe RTS index prend 2.26%. L'indice Euro STOXX 50 qui regroupe les valeurs vedettes de la zone euro prend 1,1%.

Au niveau macroéconomique, le programme est assez léger. Le principal rendez-vous, du côté des statistiques, est constitué, à mi-journée, par les indicateurs avancés de l’OCDE pour le mois d’août. En début d’après-midi, la France procédera à son habituelle adjudication de bons du Trésor. En attendant, en Chine, l’inflation reste sous contrôle, stable à 2,3% en juillet selon les données publiées ce week-end.

Du côté des valeurs parisiennes, les investisseurs reviennent sur des dossiers qui ont souffert en Bourse dernièrement, comme Montupet (+5,7%), Plastic Omnium (+5,6%), ou Genfit (+4,05%). Air France-KLM (+4,13%) profite de l'atténuation des risques géopolitiques pour opérer un net rebond.

Parmi les rares valeurs en baisse, EDF recule de 0,8% à 23,6 euros alors que sa filiale britannique EDF Energy a annoncé ce matin la suspension pour huit semaines des activités de quatre réacteurs nucléaires après la découverte d'un « défaut » dans une chaudière du réacteur 1 de la centrale d'Heysham 1.

Selon le Journal du Dimanche, Baudoin Prot, le président de BNP Paribas, pourrait quitter ses fonctions. Sa décision devrait être rendue à la rentrée. C’est Jean Lemierre, son conseiller et proche des négociations avec la justice américaine, qui pourrait lui succéder. Peu de réaction en Bourse (+0,01%).

Renault, qui avait le plus pâti des tensions entre la Russie et l’Ukraine la semaine dernière, reprend plus de 2% à 59,48 euros.

L’euro perd 0,13% à 1.3389 dollar, l’or cède également 0,18% à 1 308 dollars l’once. En revanche, le Brent reste stable de 0.07% à 104.82 dollars.​

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.