Les places européennes finissent dans le vert malgré les tensions géopolitiques

Le CAC40 a terminé en hausse de 0,44% à 4.335 points vendredi, malgré un contexte géopolitique très tendu suite au crash d’un avion de ligne de la Malaysian Airline au-dessus de l’Ukraine et du regain de tensions entre l’Occident et la Russie.

Les places européennes finissent dans le vert malgré les tensions géopolitiques

Eté oblige, les volumes d'échanges restent toujours faibles à 2,85 milliards d’euros.  

Les places européennes ont achevé la journée dans la stabilité, l'Eurostoxx 50 progressant de 0,20%, le FTSE 100 de 0,17% et la Bourse de Milan de 0,65%. En revanche, le DAX, plus sensible aux risques de dégradations des relations entre Russes et Occidentaux, a perdu 0,35%, ainsi que la Bourse suisse qui a cédé 0,43%, l’Ibex 35 de Madrid 0,15% et le PSI 20 de Lisbonne, toujours préoccupée par les incertitudes sur le secteur bancaire portugais, a abandonné 0,80%.

La Bourse de Moscou a, elle, enregistré un repli marqué, l'indice Micex, libellé en roubles, cédant 1,30% et le RTS, en dollars 1,75%.

Les marchés asiatiques ont plus nettement accusé le coup. La Bourse de Tokyo a notamment perdu 1,01%.

En revanche, les marchés américains ont terminé la séance dans le vert vendredi. Le Nasdaq a gagné 1,57%, le Dow Jones 0,73% et le S&P 500 INDEX 1,03%. 

Aux Etats-Unis, de nouveaux indicateurs sont venus témoigner de la bonne santé économique du pays. Selon l’indice préliminaire Reuters-Université du Michigan, le sentiment des consommateurs américains a reculé ce mois-ci (81,3 après 82,5 en juin et 83 attendu), contrairement aux estimations. Quant à l’indice des indicateurs avancés, qui préfigure de l'évolution de la conjoncture dans les mois à venir, il a progressé de 0,3% en juin (+0,5% attendu par le consensus).

Du côté des valeurs françaises, Alstom (+0,8% à 27,6 euros) figure parmi les plus fortes progressions du CAC 40 après un relèvement de recommandation d'UBS, passé de « neutre » à « achat » avec un objectif de cours porté de 29,5 à 31 euros. Alcatel-Lucent domine le classement avec +4,05%, devant Veolia (+2,6%) puis Accor (+1,6%).

L'action Renault perd 1,2% à 70,11 euros. Le marché russe, en intégrant les ventes d’AvtoVaz, dontRenault-Nissan a le contrôle, est le premier marché de l’alliance.

Airbus Group poursuit son mouvement baissier (-1,1% à 44,8 euros). Selon les analystes, ce dernier aura du mal à se conformer à ses objectifs annuels, en dépit d'un salon de Farnborough (Grande-Bretagne) durant lequel il a enregistré 496 commandes et intentions d'achats.

Air France-KLM accuse l’une des plus forte baisses du SRD (-2,08% à 8,586 euros).

En revanche, en tête du SRD, Rémy Cointreau gagne 4,18% 65,22 euros. Le groupe de spiritueux a vu son chiffre d’affaires reculer de 18,5% à 214,8 millions d’euros au premier trimestre de son exercice 2014-2015. A taux de change constants, les ventes ont diminué de 5,7%, plombées par le nouveau recul du cognac en Chine. La société confirme viser un retour à la croissance de ses ventes et de son résultat opérationnel courant pour l’ensemble de l’exercice.

L’euro a terminé vendredi sur une note stable 0,04% à 1.3532 dollar, l’or a chuté de 0,59% à 1 309 dollars l’once et le Brent a clôturé en baisse de 1,30% à 107.04 dollars.​

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.