Paris efface ses pertes de la veille

La Banco Espirito Santo a tenu à rassurer sur sa situation financière et ces propos semblent faire effet sur l'ensemble des places européennes.

Paris à nouveau dans le vert à mi-séance

La Bourse de Paris gagne 0,58% à 4.326,03 points à mi-séance, dans un volume d'affaires de 636 millions d'euros, dopée par Lisbonne qui affichait une belle hausse de 2,3%, loin devant Milan (+1,2%) et Madrid (+1,1%). Les Bourses de Londres, Francfort et Amsterdam remontent légèrement. Le Footsie londonien prend 0,28%, le Dax de la Bourse de Francfort 0,29% et l'Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro 0,68%.

Dans un communiqué diffusé cette nuit, Banco Espirito Santo a estimé que les pertes potentielles qui découleront de son exposition à Grupo Espirito Santo (1,2 milliard d'euros) ne remettront pas en cause sa solidité financière.

Cette annonce a permis au secteur bancaire de se reprendre après les fortes chutes de la veille. Les valeurs bancaires figurent parmi les meilleures performances de l'indice Cac 40, à l'instar de BNP Paribas qui bondit de 2% à 48,7 euros, Société Générale de 2,28% à 37,53 euros et Crédit Agricole, qui détient 15% de Banco Espirito Santo, monte de 1% à 10,10 euros.

Seul grand indicateur macroéconomique du jour, les prix à la consommation ont augmenté de 0,3% en Allemagne le mois dernier et de 1% sur un an, selon les chiffres définitifs de l’Office 

fédéral des statistiques, qui confirme sa précédente estimation. A noter également que Standard & Poor's doit faire le point sur la note souveraine du pays, actuellement à « AAA », la meilleure dans la catégorie investissement, avec perspective stable.

Aux Etats-Unis, les investisseurs attendant la publication des résultats du deuxième trimestre de la troisième banque américaine et numéro un du crédit immobilier, Wells Fargo.  Le consensus table sur une hausse de 2,9% du bénéfice net par action à 1,009 dollar, mais également sur une baisse de 3,4% du chiffre d'affaires à 20,84 milliards.

Du côté des valeurs françaises, Ubisoft recule de 0,89% à 13,3 euros, après avoir gagné 4% en début de séance. L'éditeur de jeux vidéo a vu son chiffre d'affaires bondir de 374% à 360 millions d'euros au premier trimestre, qui dépasse son objectif (310 millions).

Airbus Group s'adjuge 1,17% à 47,36 euros. La société de leasing SMBC Aviation Capital est en négociations avancées avec l'avionneur en vue d'une commande d'une centaine d'avions qui pourrait être annoncée lors du salon de Farnborough, la semaine prochaine.

L'action Safran monte de 1,37% à 46,63 euros. Le motoriste français a été choisi par General Electric pour faire partie des partenaires clés du programme de réacteur GE9X, qui équipera le futur Boeing.​

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.