Le CAC finit en roue libre avant la FED

La Bourse de Paris a fini en légère progression, dans une séance hésitante après la publication d’indicateurs mitigés.

L'indice CAC 40 a pris 0,21 % à 4 478,21 points, le DAX 0,24 % à 9 720,91 points alors que le FTSE 100 abandonnait 0,01 % à 6 820,56 points.

Le marché parisien a hésité toute la journée, d’abord autour de son cours d’ouverture puis dans une fourchette d’une dizaine de points en dessous du cours de clôture, avant de se reprendre en dernière partie de journée et de repasser en zone positive.

Les statistiques publiées hier se sont affichées d’une manière contrastée. Le secteur industriel de la Chine s’est de nouveau contracté en mai quoiqu’à un rythme moins important que sur les 5 derniers mois. Toutefois, l’activité industrielle chinoise reste en dessous du niveau des 50 qui sépare l’expansion de la contraction. Du côté français, l'activité du secteur privé de l’hexagone a reculé pour la première fois depuis trois mois en mai en repassant sous la barre des 50 à 49,3 points. Pour les analystes de Markit, la reprise économique de la France reste « poussive ». Enfin, la croissance de l'activité privée de la zone euro s’est repliée, la hausse du secteur des services ne compensant pas la baisse du secteur manufacturier.

Outre-Atlantique, les indicateurs ont été un peu plus encourageants, ne permettant pas cependant aux marchés de repartir fortement vers leurs plus hauts historiques. Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont augmenté plus que prévu la semaine dernière et les ventes de logements ont aussi progressé alors que l’offre atteignait son meilleur niveau depuis août 2012. De son côté, l'indice PMI manufacturier a atteint 56,2 en mai, avec un rythme de croissance sans précédent depuis février 2011.

L'indice Dow Jones a grignoté 0,06%, à 16 543,08 points, le S&P 500 0,24% à 1 892,49 et le Nasdaq, 0,55%  à 4 154,34 points.

Parmi les valeurs françaises, PSA Peugeot Citroën a bondi de 5,5% à 9,95 euros après avoir annoncé la réussite de son augmentation de capital de 1,953 milliard d'euros auprès du public.

Plastic Omnium a progressé de 4,25% à 24,67 euros. Le groupe a annoncé la construction de deux nouvelles usines aux Etats-Unis pour un investissement total de 70 millions de dollars.

EDF a perdu 4,61% à 27,31 euros par un abaissement de recommandation de Morgan Stanley, de « surpondérer » à « pondération en ligne ».

Vivendi a pris 0,40 % à 19,05 euros. Le groupe a vendu le reste de sa participation dans l'éditeur américain de jeux vidéo Activision Blizzard, pour environ 622 millions d'euros.

Infotel s’est adjugé 2,98 % à 96,80 euros après que la société eut enregistré une croissance de 5,3 % de son chiffre d’affaires au premier trimestre.

Enfin, Compagnie des Alpes a grignoté 0,19 % à 16,01 euros après avoir annoncé une progression de ses résultats de 12,3 % pendant le premier semestre de son exercice décalé 2013-2014.

L’Euro s’est replié à 1,3656 Dollar. L’or a progressé à 1 294,10 dollars l’once et le WTI, échéance juillet 2014, est resté quasi inchangé à 103,81 dollars le baril.

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.