Le CAC proche des niveaux de l'été 2008

L'indice CAC 40 confirme un peu plus le rebond entamé la semaine passée en alignant une troisième séance de hausse d'affilée et se rapproche de son plus haut annuel à 4496,54 points.

Il s'agit également et surtout d'un plus haut depuis l'été 2008. A la clôture de mardi, le Cac 40 gagnait 1,18% à 4.484,21 points, dans un marché où les opérateurs sont restés prudents avant une les multiples publications d'entreprises. L'ensemble du secteur pharmaceutique, dont le géant Sanofi, restera l'acteur principal de ce lundi sur la place parisienne, dominé par un fort courant acheteur.

Ailleurs en Europe, le Dax bondit de 2,05%, repassant sur le seuil des 9600 points. Les laboratoires Bayer et Merck KGaA signent les plus fortes hausses de l'indice alors que l'ensemble du secteur pharmaceutique était aujourd'hui entouré grâce à diverses opérations de fusion-acquisition. Le Footsie londonien quant à lui prend 0,85% à 6681,76 points.

Les marchés européens ont également pu compter sur Wall Street, profitant des résultats trimestriels meilleurs que prévu de Travelers Company et United Technologies. Le titre Mac Donald's, malgré des résultats décevants, ne réagit pas sur les marchés. Netflix, la plate-forme de vidéo en ligne par abonnement, s'est adjugée 7%, l'une des plus fortes hausses du S&P500, après la publication de bénéfices supérieurs aux attentes et l'annonce de prochaines hausses de prix.

Un peu plus tard à la clôture de Wall Street, l'indice Dow Jones gagnait 0,4%, à 16.514 points. Le S&P-500, plus large, prenait 0,41%, à 1.879,55. Le Nasdaq continue sa reprise et avance de presque 1% à 4.161,46 points.

Sur le front des statistiques économiques,  les reventes de logements anciens ont reculé moins fortement que prévu en mars à -0,2%. Il s'agit des plus bas niveaux depuis plus d'un an et demi.

Le secteur pharmaceutique en tête

Sur fond de projet d'échanges d'actifs avec le britannique GlaxoSmithKline (en hausse de 5,52%) et de cession de sa division santé animale à l'américain Eli Lilly, le suisse Novartis progresse de 2,28% à Zurich. A Londres, ce sont des informations du Sunday Times concernant le rachat, pour 60 milliards de livres, du laboratoire AstraZeneca par l'américain Pfizer qui permettent au laboratoire britannique de s'adjuger 4,81%. L'indice Stoxx Europe 600 de la santé signe la meilleure performance sectorielle avec un gain de près de 3%.

Les volumes d'échanges sont néanmoins restés limités en ce début de semaine avant de nombreuses publications d'entreprises en Europe et aux Etats Unis. 20% de sociétés du S&P-500 ont d'ores et déjà publié leurs comptes du premier trimestre et 63% ont annoncé un bénéfice supérieur aux attentes.

Allergan, le fabricant du botox, a bondi de 15,25% et signe la plus forte hausse du S&P après la confirmation de l'OPA du canadien Valeant Pharma.

Eli Lilly a perdu 1,36% à la suite de l'annonce de son acquisition de la division de santé animale du suisse Novartis.

Amgen (+1,95%), AT&T (+0,64%) et Yum Brands (+1,93%) figurent parmi les valeurs de premier rang qui publiaient après la clôture du marché.

Du côté des valeurs fraçaises, Sanofi gagne 2,19% à 77,13 €, Alstom poursuit son rebond et est en tête du CAC avec une progression de +3,5% à 23,38 €.​

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.