Le CAC 40 termine dans le vert

La Bourse de Paris a fini en légère hausse lundi profitant d’une journée peu fournie en informations pour reprendre son souffle après son fort rebond en fin de semaine dernière.

L'indice CAC 40 a gagné 0,21 % à 4 237,13 points à 4 237,13 points dans un volume d'échanges modéré de 2,9 milliards d'euros. Le DAX 30 s’est replié de 0,13 % à 9 289,70 points et le FTSE 100, à 6 591,55 points. 

Après avoir ouvert en légère hausse, le marché parisien a évolué en dents de scie tout au long de la séance dans une fourchette d’une vingtaine de points ,au dessus du cours de la veille, la matinée en baisse de Wall Street, laissant les investisseurs sur leur faim. 

Les investisseurs ont profité d’une séance clairsemée en terme d’informations pour reprendre leurs esprits après la forte hausse de la cote jeudi et vendredi derniers. Les principales nouvelles publiées lors de la séance ont concerné le PIB et la production industrielle de la France. D’un côté, la Banque de France a estimé que le produit intérieur brut de l’hexagone devrait progresser de 0,2 % au premier trimestre 2014. De l’autre, l’Insee a annoncé un recul de la production industrielle française de 0,3% en volume en décembre contre, 1,2% en novembre. Sur un rythme annuel, la France a affiché une progression de 0,7% de sa production industrielle. 

Toujours sur un plan franco-français, la saison des résultats a débuté avec notamment, l’Oréal qui a publié ses résultats après la clôture puis celles de Michelin ce jour, Total, Société Générale et Edenred demain, Hermès, Publicis, BNP Paribas, EDF et Renault jeudi ou encore Eutelsat vendredi. 

Outre-Atlantique, Wall Street a fini à l’arraché dans le vert. Les investisseurs semblent avoir fait preuve d’un certaine prudence avant la première intervention publique, ce jour, de Janet Yellen depuis son arrivée officielle à la tête de la Réserve fédérale américaine le 3 février. 

Plus concrètement, les investisseurs se tournent de nouveau vers la Fed alors que les grandes inquiétudes du moment persistent: Faiblesse de certains résultats d'entreprises, inquiétudes concernant la santé de la Chine et de celle des pays émergents, chiffres américains globalement mitigés alors que la Fed semble décider à réduire la voilure de sa politique monétaire et faiblesse persistent et risque de déflation en Europe. 

Le Dow Jones s'est adjugé 0,05% à 15 801,79 points, le S&P 500 0,16%, à 1 799,84 points et le Nasdaq, 0,54% à 4 148,17 points. 

Parmi les valeurs françaises, L'Oréal a pris 4,45% à 129 euros alors que le numéro un mondial des cosmétiques devait publier ses résultats après la clôture et sous l’influence de spéculations sur un éventuel rachat par le groupe de la part de son capital détenue par Nestlé. 

ArcelorMittal a perdu 3,20% à 12,10 euros après un abaissement de recommandation par Bank of America-Merrill Lynch. 

Renault a reculé de 1,37% à 63,18 euros, malgré l’annonce par Nissan, détenu à 43% par le groupe automobile français, d’une hausse de 18% de son bénéfice net lors des neuf premiers mois de l'exercice en cours et le maintien ses prévisions annuelles. 

Air Liquide a progressé de 1,28 % à 97,74 euros. Le groupe a signé avec le conglomérat industriel allemand Thyssen Krupp un contrat d'approvisionnement à long terme dans la région de la Ruhr. 

Enfin, Saft se repliait de 0,88% à 25,8 euros après un abaissement de sa recommandation par Société Générale, à "neutre" contre "acheter" auparavant. 

L’Euro a progressé légèrement à 1,3645 Dollar. L’or a clôturé en hausse à 1 274, 81 dollars l’once. Le WTI, échéance mars 2014, a légèrement reculé à 99,94 dollars le baril.

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.