Le CAC bat un nouveau record

La Bourse de Paris reprenait son souffle ce matin après avoir battu son record de 2013 hier et atteint son plus haut niveau depuis septembre 2008.

A mi-séance, l'indice CAC 40 abandonnait 0,16 % à 4 325,18 points, le DAX 30 0,09 % à 9 725,03 points et le FTSE 100 100, 0,02 % à 6 818,44 points. 

Le S&P 500, l’indice le plus suivi par les investisseurs a établi un nouveau record historique hier en progressant de 0,52% à 1 848,38 points. La hausse des prix à la production après 2 mois de baisse consécutive, le rebond de l’activité manufacturière dans l’état de New-York au plus haut depuis un an, les propos encourageants de la Banque Mondiale concernant la croissance économique de la planète et la publication de bons résultats du côté des banques américaines ont soutenu la tendance haussière des marchés. 

Ce matin, les investisseurs ont pris connaissance du nouveau ralentissement de l’inflation en zone euro au mois de décembre. Les prix ont progressé de 0,3% en décembre, portant la hausse des prix sur les 12 dernières mois à 0,8 % contre 0,9% en novembre et 0,7% en octobre. Le nouveau accès de faiblesse de l'inflation pourrait faire renaitre les craintes de déflation dans la zone euro, caractérisée par une spirale à la baisse des prix et des salaires et une atonie de l'activité économique. 

Outre-Atlantique, les investisseurs prendront connaissance de l’indice des prix aux Etats-Unis ainsi que de l’activité manufacturière de l'activité industrielle de la région de Philadelphie. Seront aussi au menu de la séance à Wall Street, les résultats de Goldman Sachs, Citigroup et American Express. La publication de bons résultats après ceux de JPMorgan, Wells Fargo et Bank of America en première partie de semaine pourraient porter la bourse américaine vers de nouveau record. 

Parmi les valeurs françaises, le secteur automobile évoluait en ordre dispersé après l’annonce du rebond de 13 % du marché automobile européen en décembre. Montupet s’envolait de 6 % à 41 euros. Renault s’adjugeait 1,62 % à 66,49 euros. Plastic Omnium et Faurecia progressaient respectivement de 0,26 % et 0,07 % à 21 et 29,255 euros. Peugeot reculait de 1,58 % à 11,19 euros et Michelin de 0,47 % à 79,79 euros. Valéo abandonnait 0,37 % à 85,51 euros. 

Carrefour se repliait de 2,95 % à 27,465 euros, après la publication d'un chiffre d'affaires 2013 en baisse de 2,6%, à 84,3 milliards d'euros. Le distributeur a réalisé d’importantes cessions d'activités à l'international et a vu ses activités repartir en France. 

Airbus Group progressait de 0,36% à 56,86 euros. La France a cédé 1% du capital de l'ex-EADS. Au terme de cette opération, l'Etat français détient 11% du groupe aéronautique européen. 

L'Oréal s’envolait de 3,14 % ce matin après que son PDG, Jean Paul Agon eut annoncé ce matin que le groupe de cosmétique avait les moyens d'acheter tout ou partie les actions de Nestlé. Ces actions pourraient être annulées, et la valeur de chaque action de L'Oréal se trouverait ainsi augmentée. 

Aéroports de Paris cédait 0,18% à 82,73 euros. Les sites de Roissy et d'Orly ont franchi le cap des 90 millions de passagers en 2013, un nouveau record, sous l'effet du dynamisme du trafic à l'international. 

La Fnac s’envolait de 4,55 % à 22,04 euros. L’enseigne de distribution va fermer deux de ses magasins en France pour cause de baisse de fréquentation. Le groupe a assuré toutefois qu'il comptait poursuivre son expansion et que ses ventes avaient été bonnes pendant les fêtes. 

Nicox bondissait de 4,80% à 2,84 euros après avoir annoncé la distribution aux Etats-Unis d’ un nouveau test ophtalmologique, grâce à un accord signé avec la société américaine Sequenom Laboratories. 

Enfin, Vexim perdait 2,88% à 9,79 euros malgré l’annonce du doublement de son chiffre d’affaires en 2013. 

L’Euro restait quasi inchangé à 1,3607 Dollar. L’or poursuivait son repli à 1 237,64 dollars et le Brent, échéance mars 2014, à 105,96 dollars le baril.

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.