Le CAC reste stable avant les minutes de la FED

La Bourse de Paris a terminé quasi stable mercredi, les investisseurs gardant leur quant à soi avant la publication des minutes de la Réserve fédérale américaine après la clôture des marchés européens.

L'indice CAC 40 s’est effrité 0,04 % à 4 260,96 points dans un volume d'échange de 3,2 milliards d'euros, le DAX de 0,09 % à 9 497,84 points alors que le Footsie, perdait 0,50 % à 6 721,78 points.

Après une ouverture en hausse et une incursion en zone positive en milieu de matinée, le CAC 40 a évolué en légère baisse tout au long de la séance, la mauvaise tenue de Wall Street renforçant la prudence des investisseurs.

Les investisseurs ont gardé en point de mire tout au long de la journée, la publication des minutes de la dernière réunion du comité de la politique monétaire de la FED qui devait toutefois intervenir après la clôture des marchés européens. Même si la banque centrale américaine avait rassuré les intervenants en ne baissant que de 10 milliards de dollars par mois ses rachats d’actifs, les investisseurs espèrent encore et toujours trouver dans le compte-rendu de la réunion, des informations leur permettant d’estimer le calendrier à venir de sa politique monétaire qui reste ultra accommodante.

De fait, les indicateurs du jour de part et d’autre de l’Atlantique n’ont que peu pesé sur la tendance. En zone euro, le taux de chômage est resté inchangé pour le huitième mois consécutif. En Allemagne, l’excédent commercial a renoué avec la hausse en novembre et les commandes industrielles ont bondi de 2,1 % en novembre. Enfin, aux Etats-Unis, les créations d'emplois dans le secteur privé ont affiché leur meilleur mois de l'année en décembre, avec 238 000 nouvelles embauches alors que le consensus avait prévu un repli de 203 000.

Wall Street a clôturé en légère baisse hier malgré les bons chiffres de l'emploi mais restant dans l’expectative après les minutes de la Réserve fédérale. Le Dow Jones a perdu 0,41% à 16 462,74 points et le S&P 500, 0,02 % à 1 837,49 points alors que le Nasdaq, prenait 0,30% à 4 165,61 points.

Du côté des valeurs françaises, Air France-KLM s’est envolé 7,27% à 8,74 euros. La compagnie aérienne a vu son trafic passagers progresser de 2,2% sur l'ensemble de l'année 2013, tiré par l'Asie et les Amériques, mais l'activité fret a continué de chuter.

Sodexo a pris 1,85% à 75,29 euros, après une croissance meilleure que prévue lors du premier trimestre de son exercice décalé 2013-2014.

L'Oréal a reculé de 1,86% à 123,75 euros, après avoir annoncé l'arrêt de la commercialisation en Chine des produits Garnier, sa marque grand public.

Scor a perdu 1,20% à 25,95 euros après un abaissement de recommandation de JPMorgan Cazenove.

Essilor bénéficiait d'un relèvement de recommandation de Bank of America-Merrill Lynch pour s’adjuger 4,06% à 81,27 euros.

Montupet a gagné 5,53% à 34,94 euros après que le fabricant de pièces automobiles français eut annoncé deux commandes qualifiées de "majeures" par Daimler.

Enfin, Ubisoft a bondi à 6,24% à 10,9 euros. L'éditeur de jeux vidéo est dopé par le feu vert de la Chine à la vente de consoles de jeux.

L’Euro s’est replié à 1,3576 Dollar, l’or à 1 225,98 dollars l’once et le WTI, échéance février 2014, à 92,50 dollars le baril.

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.