Wall Street : ses planètes alignées, la bourse de New York bat son record historique

Malgré un tableau mitigé pour l’économie des Etats-Unis, la bourse de New York exulte. Cet après-midi, le S&P 500 a ouvert au plus haut de son histoire à 3032,12 points, soit plus de six points au-dessus de son précédent record à 3025,86 points. Le Dow Jones a débuté la séance à 27 040,33 points et le Nasdaq à 8285,77 points.

A la source de l’emballement de Wall Street, l’addition de plusieurs nouvelles est venue caresser dans le sens du poil les opérateurs américains. En plus de leurs attentes relatives à une nouvelle baisse des taux de la Fed mercredi, des annonces sur l’avancée des négociations commerciales avec la Chine, un bon coup de pouce de Microsoft et de Tiffany, ainsi que, peut-être, un inconscient souffle d’optimisme lié à la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi, chef de l’organisation terroriste Etat Islamique, ont soutenu avec vigueur l’optimisme des marchés américains, qui a vite contaminé les places européennes.

Fidèle à sa communication électoraliste, le président des Etats-Unis n’a pas hésité à se féliciter de l’alignement de ces planètes, en twittant quelques minutes après l’ouverture de séance : « Le S&P vient de battre son record de tous les temps. C’est une grande victoire pour les emplois, et franchement, pour tout le monde ! Notre pays se porte très bien. Nous avons même tué l’assassin d’ISI, Al-Baghdadi. Nous sommes plus forts que nous ne l’avons jamais été, avec beaucoup de potentiel ascendant ! »

Combo militaro-commercial pour Trump

Pour Donald Trump, la tentation était trop forte de ne pas associer à son incontestable victoire militaire celle de l’avancée de ses négociations commerciales avec Pékin. Dimanche, le locataire de la Maison Blanche a annoncé lui-même la mort d’al-Baghdadi à la suite d’une intervention des forces spéciales américaines en Irak. Recherché depuis des années, sa tête avait été mise à prix 25 millions de dollars : cette prise tombe à point nommé pour le locataire de la Maison Blanche, après le retrait express de ses troupes en Syrie, et embourbé dans une tentative d’impeachment.

Ce lundi, le président américain a par ailleurs assuré à la presse que la phase 1 de l’accord avec la Chine se concrétiserait bien en novembre, lors de sa prochaine rencontre avec son homologue Xi Jinping, et qu’il pourrait même voir le jour plus rapidement que prévu. Une première étape qui permettra de « prendre soin des agriculteurs […] et aussi beaucoup des besoins bancaires », a-t-il ajouté. De quoi contenter électeurs et marchés.

Microsoft rafle le Jedi, Tiffany brille

Le géant historique de l’informatique, Microsoft, est également venu apporter sa pierre à l’édifice de ce lundi ensoleillé. Au grand dam de son concurrent Amazon, le groupe a remporté le juteux contrat Jedi du Pentagone, (Joint Enterprise Defense Infrastructure) d’une valeur de 10 milliards de dollars, avec la mission, ces dix prochaines années, de moderniser les systèmes informatiques de l’armée américaine en y déployant ses solutions cloud. La nouvelle a porté le cours de l’action à un pic de 145,46 dollars à l’ouverture, avant de retrouver un rythme de croisière à +2,11% au-dessus des 143,7 dollars en fin d’après-midi.

Quant au joaillier américain Tiffany, le titre explose aujourd’hui de plus de 31,7% à 129,818$, conséquence de l’intérêt que lui porte LVMH, qui aurait formulé une offre de rachat de 14,5 milliards de dollars.

Une semaine sur les chapeaux de roues

Ce lundi exceptionnel augure une semaine particulièrement chargée, qui ne mettra pas à l’abri les risques de retournement tant le calendrier est foisonnant. Le reste des GAFA publiera ses résultats, avec ce soir Alphabet/Google, qui seront suivis les jours suivants par Facebook et Apple. Dans les autres secteurs, les publications de GE, mais aussi d’Airbus et Total côté européen, sont aussi très attendues.

Mercredi, la décision de politique monétaire de la Fed suivra la publication du PIB du 3e trimestre préliminaire des Etats-Unis. Or, si la première puissance mondiale peut se targuer d’un taux de chômage historiquement bas, le ralentissement de son activité se poursuit, en particulier dans le secteur manufacturier. Le consensus pour la croissance du 3ème trimestre aux Etats-Unis table sur 1,7 %, soit son plus faible niveau de croissance depuis le 1er trimestre 2017, à l’arrivée de Donald Trump. Le modèle de prévision de la Fed de New-York est plus encore plus pessimiste : il anticipe actuellement une croissance de seulement 0,92 % au 4ème trimestre.

Si les probabilités d’une nouvelle baisse des taux d’intérêt directeurs de la Fed sont si hautes (plus de 94% aujourd’hui), c’est que, malgré le dynamisme du marché de l’emploi aux Etats-Unis, la Réserve fédérale anticipe que la croissance du pays, à l'instar de la des autres économies, devraient continuer à marquer le pas dans les prochains mois. Ce mois-ci, tant le Fonds monétaire international que la Banque centrale européenne ont pointé du doigt les faiblesses à venir de la croissance globale et le renforcement des risques qui pèsent sur celles-ci. L’échec d’un véritable accord entre les Etats-Unis et la Chine, ainsi que l’adoption de sanctions commerciales additionnelles qui en découleraient en sont les principaux…


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.