Wall Street : la bourse de New York rebondit sur les propos de Trump et les espoirs du G7

Les échanges avec ses six homologues du G7 à Biarritz qui a débuté samedi ont mené le président des Etats-Unis à jouer la carte de l’apaisement vis-à-vis de la Chine alors que les tensions commerciales entre les deux nations avaient atteint leur paroxysme vendredi. Le redoux américain a permis aux marchés de rebondir.

Les principaux indices de Wall Street, le Dow Jones et le Nasdaq, ont ouvert en franche progression après avoir décroché respectivement de 2,37% et de 3% vendredi, mais le rebond n’a tenu que relativement. Le Dow évoluait à 25 750 points vers 16h30, et le Nasdaq à 7793 points. Le S&P 500 progresse de 2861 points à +0,52%.

Les indices ont ensuite rebondi à 25 747 points pour le Dow Jones et à 7792 points pendant l’intervention d’Emmanuel Macron lors de la conférence de presse de clôture du G7, en présence de Donald Trump. En réaction au réchauffement des communications sur la Chine, Apple progressait de 1,6% vers 17h, Qualcomm de 1,26%, Nvidia de 1,65%, sur le Nasdaq.

Réchauffement sino-américain

Le dollar progresse de 0,34% face à un panier de devises. Il s’échangeait cette fin d’après-midi à 1,1113 contre l’euro.

Donald Trump, qui a réagi positivement au souhait de Pékin, exprimé par le vice-Premier ministre chinois Liu Hu, ce matin, de reprendre des négociations « dans le calme » sans escalade de tensions supplémentaires, n’a pas tari d’éloges à l’égard de son partenaire qu’il avait encore qualifié d’ennemi il y a trois jours.

Exprimant sa volonté de revenir à la table des négociations et assurant qu’un accord commercial était encore possible, il n’a par ailleurs pas exclu de reporter les sanctions tarifaires qu’il entend imposer sur environ la moitié de 300 milliards de dollars de produits chinois dès le 1er septembre.

Accord d’une solution internationale pour la taxe Gafa G20

Le président des Etats-Unis a joué globalement la carte de l’apaisement à l’occasion de la rencontre du G7 de Biarritz. En parallèle du dossier chinois, un accord commercial avec le Japon a été annoncé et un compromis sur la taxation des Gafa – dont la loi française a été fustigée par Trump – a été trouvé avec la France en faveur d’une solution à l’échelle de l’OCDE.

Pour Emmanuel Macron, les parties « ont convenu de trouver un accord international en 2020 sur la fiscalité des Gafa » sur une base de travail à la fois « internationale », et « bilatérale avec les Etats-Unis ». Une fois l’accord trouvé, la France supprimera sa législation nationale au profit de la fiscalité internationale.

Ouverture des Etats-Unis sur le dossier iranien

Sur le dossier iranien, la visite surprise du ministre des Affaires étrangères iranien, la France et les Etats-Unis se sont entendus sur deux principaux points : « L’Iran ne doit jamais avoir l’arme nucléaire, et cette situation ne doit pas déstabiliser la région », a déclaré Emmanuel Macron dans sa conférence de presse de clôture du G7 en présence du président américain.

Le président français souhaite un entretien entre le président Trump et le président Rohani dans les semaines à venir, en sa présence, une rencontre qui permettrait, selon Emmanuel Macron, de parvenir à un accord avec l’Iran. Donald Trump, qui a de nouveau vivement critiqué l’accord iranien, n’a pas fermé la porte à de nouvelles négociations avec Téhéran, soulignant que le pays n’était « plus du tout le même » que celui qui l’était lors de son arrivée à la Maison Blanche. « L’Iran est un pays extraordinaire, je crois que les choses s’arrangeront et que les pays qui ont conclu l’accord initialement me remercieront ».


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

La guerre commerciale mondiale menée par Donald Trump

Tout ce que vous devez savoir concernant la confrontation entre Trump et la Chine.

  • Que s'est-il passé jusqu'à présent ?
  • Actions, pétrole et autres marchés à surveiller
  • Découvrez comment profiter de la volatilité

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.