S&P 500 : Donald Trump et le retour des droits de douane

Alors que les Etats-Unis rouvrent leur économie, Donald Trump blâme la Chine pour le virus et menace de mettre en place de nouveaux droits de douane à l’encontre de la seconde économie mondiale.

Le président américain a répondu aux questions des journalistes de Fox hier et deux messages sont ainsi ressortis de son intervention. D’une part, Donald Trump continue de penser que le virus provient du laboratoire chinois situé à Wuhan, alors que la sécurité nationale a rendu un rapport précisant que le virus ne venait pas de la main de l’homme. Cette idée est également soutenue par son secrétaire d’Etat Mike Pompeo, qui prétend lui aussi avoir des preuves mais ne peut pas les détailler.

L’autre message, toujours concernant la Chine, est la menace de mettre de nouveaux droits de douane à l’encontre de la seconde économie mondiale et d’accélérer le désengagement des sociétés américaines dans le pays.

En effet le président américain, qui joue sa réélection en novembre prochain, tente d’une part de mettre la faute sur son meilleur ennemi, plutôt que prendre la responsabilité d’une gestion de la crise très souvent critiquée. D’autre part, le covid19 donne une raison suffisante pour justifier un retour du protectionnisme que le président américain chéri tant et ainsi menacer la Chine de nouveaux droits de douane sur les importations. Il faut encore une fois rappeler que ces droits de douane sont payés par les importateurs américains et non la Chine.

Donald Trump précisait également que si la Chine ne respectait pas les mesures inclues dans l’accord commercial, comme l’achat supplémentaire de produits américains à hauteur de 200Mds$, cet accord serait annulé.

Enfin, l’administration américaine pousserait actuellement les industriels et sociétés US à trouver d’autres sources d’approvisionnement et de capacités de production afin de réduire la dépendance de la première économie mondiale à la Chine.

Profitez de la volatilité des indices avec IG : ouvrir un compte

Cette « nouvelle » approche du président américain pourraient laisser les marchés sous pression à court terme, appuyée par un échec technique constaté sur les plus grands indices américains la semaine dernière.

Analyse graphique de l’indice S&P500

Graphique de l’indice S&P500 (US500) en données journalières

Le cours du S&P500 consolide depuis jeudi dernier, après avoir comblé le gap et échoué à franchir de nombreuses résistances techniques, à savoir la moyenne mobile 100 périodes, le retracement de Fibonacci de 38,2% (hausse de décembre 2018 à février 2020) et le seuil des 3000 points.

Actuellement en train de tester l’oblique court terme, un échec à se maintenir au-dessus devrait conduire le S&P500 vers le retracement de Fibonacci de 61,8% à 2733, voir au contact du plus bas récent situé à 2710 points.

Graphique de l’indice S&P500 (US500) en données hebdomadaires

En données hebdomadaires, le cours du S&P500 a également échoué à franchir la moyenne mobile 100 périodes et le seuil des 2877 points, qui correspond à un ancien plus haut historique atteint début 2018.

Sous les 2800 points le cours de l’indice américain devrait rejoindre le support situé à 2722, non loin du retracement de Fibonacci de 61,8% cité en données journalières. En cas de cassure, l’objectif suivant se situera sur la moyenne mobile 200 périodes à 2664 points.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

La guerre commerciale mondiale menée par Donald Trump

Tout ce que vous devez savoir concernant la confrontation entre Trump et la Chine.

  • Que s'est-il passé jusqu'à présent ?
  • Actions, pétrole et autres marchés à surveiller
  • Découvrez comment profiter de la volatilité

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.