Rapport Yellowhammer :le scénario catastrophe de Londres en cas de hard Brexit

Une partie de son contenu avait déjà fuité dans la presse cet été, mais le Parlement britannique a imposé légalement cette semaine qu’il soit rendu public.

Baptisé « Yellowhammer » (littéralement « marteau jaune » mais qui désigne en réalité un bruant jaune, un petit oiseau de la famille des passereaux), ce rapport « secret » de Londres sur les conséquences d’un Brexit sans accord, dresse un scénario relativement catastrophique de ce qui attend les Britanniques dans les semaines suivant leur sortie de l’Union européenne.

Et le tableau est édifiant : pénurie de carburant dans une partie du pays, de médicaments, mais aussi de nourriture, en particulier les aliments frais dont l’absence pourrait provoquer des « achats panique » et aggraver les ruptures de stocks.

Trois mois de perturbations attendus à Douvres

A la source de ces disfonctionnements, un trafic sous la Manche très fortement perturbé. D’après le rapport, jusqu’à 85 % des camions britanniques pourraient être bloqués le 1er jour par les douanes françaises, ainsi entraîner des retards de 2,5 jours et une réduction du trafic de 40 à 60 %. Les perturbations toucheraient également l’Eurostar et les liaisons aériennes. A Douvres, elles pourraient durer un trimestre entier.

Yellowhammer souligne également les risques d’un retour à une frontière physique entre les deux Irlandes, qui pourrait impacter la filière agroalimentaire nord-irlandaise et développer un marché noir en Irlande du Nord.

Enfin, des incidents dans les zones de pêche entre bateaux britanniques et étrangers, une augmentation des désordres publics et des tensions communautaires sont également attendus.

Un Footsie stable, la livre sous pression

Les marchés financiers n’ont pas spécialement réagi à la publication de ce rapport. Le FTSE 100 de la Bourse de Londres est stable à 7338 points, soutenu par une légère baisse de la livre sterling. Les investisseurs sont par ailleurs rassurés par le réchauffement des relations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis et portés par les espoirs d’une décision de politique monétaire accommodante de la BCE.

Hier, le jugement d’une court de justice écossaise jugeant illégal la suspension du Parlement britannique a également porté le cours de la bourse. Les risques d’un Brexit sans accord le 31 octobre restent élevés. Malgré plusieurs soufflet subis face au Parlement britannique, Boris Johnson continue de marteler qu’il parviendra à trouver un accord avec Bruxelles et qu’il sortira coûte que coûte le Royaume-Uni de l’UE à la fin du mois prochain.

Paris « prête » pour un no-deal

Paris accuse le Premier ministre irlandais de biaiser les négociations en privilégiant des « mini-deals » bilatéraux avec les Etats membres plutôt qu’avec l’UE. Le ministre français des Comptes publics Gérald Darmanin a déclaré ce jeudi que « La France est prête » pour un Brexit sans accord. Ecartant « les risques de bouchon » en cas de no-deal, il a cependant reconnu « une possibilité de bug informatique ou de camion qui n’ont rien fait, aucune déclaration » et d’un « engorgement » des contrôles sanitaires et vétérinaires des camions aux douanes. Pour anticiper la situation, le pays a recruté quelque 700 douaniers supplémentaires et disposerait d’une réserve de 100 personnes supplémentaires. La création de 185 postes de contrôleurs vétérinaires et phytosanitaires est également prévue.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.