Prix de l’or : à 1461$ aujourd’hui, il pourrait atteindre 1700$ en 2020 (Goldman Sachs)

Décembre a commencé sur les chapeaux de roues pour le métal précieux, et le cours de l'or devrait très probablement se renforcer dans les semaines à venir, estime Goldman Sachs.

Après avoir débuté le mois le vent dans le dos, au-dessus des 1470$ - dont un pic à 1483,79$ mercredi 4 décembre, le cours de l’once d’or n’est pas parvenu à se consolider à ces niveaux. Vendredi 7 décembre, le métal précieux a rapidement comblé son gap haussier à la faveur de solides chiffres de l’emploi américain pour terminer la semaine juste sous les 1460$.

Ce lundi 9 décembre, les prix de l’or profitent d’un léger regain d'aversion au risque des marchés, rebondissant doucement de 0,11% vers 16h20 à 1461,61$ l’once.

Moins d'achats d'or en novembre

Le prix du métal précieux a peu évolué au cours du mois de novembre : il a connu quelques dégagements sur les marchés physiques, « avec un recul des encours investis sur les ETPs adossés à l’or de 28 tonnes, et des positions nettes acheteuses sur les marchés à terme en contraction de 32k lots, soit 3,2 Moz (environ 99,5 tonnes) », relève Arnaud du Plessis, gérant actions thématiques spécialisé sur l’or et les ressources naturelles chez CPR AM.

Mais l’or est resté en revanche prisé des banques centrales, qui « depuis cinquante ans, n’ont jamais autant acheté d’or qu’en 2019 », relève le spécialiste. Le mois dernier, la Pologne, la Turquie, la Russie, les Emirats Arabes Unis ou encore la Mongolie ont poursuivi leurs achats d’or. La Chine a en revanche marqué une pause après dix mois consécutifs d’achats.

Des réserves des banques centrales au plus haut depuis 23 ans

« Au total, [les] achats cumulés [des Banques centrales] cette année (684t YTD) seront équivalents à environ 20% de la production minière. […] A noter qu’à fin septembre, les banques centrales mondiales détenaient ainsi 1.109 trillons d’onces d’or (~34 500 t), au plus haut depuis décembre 1996 », souligne Arnaud du Plessis.

L’appétit des banques centrales pour le métal jaune est sans aucun doute le reflet d’une prise d’assurance supplémentaire sur le ralentissement de la croissance mondiale et, a contrario, l’accroissement d’un ensemble de risques sur les marchés financiers.

Ces derniers sont en tout cas suffisamment prégnants pour que les stratégistes de Goldman Sachs anticipent un scénario de cours de l’or plutôt optimiste pour ses détenteurs.

Un scénario de cours optimiste chez Goldman Sachs

Alors que le consensus Bloomberg table actuellement pour un cours moyen à 1397,5$ l’once en 2019 et à 1500$ pour 2020, la banque américaine est plus optimiste : elle estime que les prix de l’or pourraient grimper de 9% pour atteindre 1600$ l’once d’ici à la fin du mois de mars prochain, d’après une note publiée dans le courant de la semaine dernière.

Goldman Sachs met en lumière une dizaine de facteurs susceptibles de soutenir les cours dans les quatre prochains mois :

  • Les incertitudes politiques, en particulier celles relatives au négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, ainsi que l’issue du scrutin de la prochaine présidentielle américaine ;
  • Les craintes d’une récession aux Etats-Unis, qui s’appuient sur un taux de chômage plancher et l’inversion de la courbe des taux, observée entre les mois de mars et octobre ;
  • Des niveaux d’épargne plus importants de la part des ménages dans les économies développées, soit des réserves de cash immédiatement disponible pour de l’achat d’or ;
  • Des taux d’intérêt bas, voire négatifs, qui vont limiter les rendements obligataires et rendre l’or plus attractif, lequel pourrait potentiellement « surperformer » ces taux d’intérêt ;
  • Un sell off sur les marchés actions qui, après une année 2019 étincelante, devraient se contracter vu le contexte d’incertitude politique attendu en 2020 ;
  • La croissance des économies émergentes devrait soutenir la demande d’or pour l’industrie, l’investissement et la bijouterie, qui devrait croître en moyenne de 7,8% par an jusqu’en 2024, mais également les prix de 4,6% par an, tandis que la production aurifère ne devrait progresser annuellement que de 2% ;
  • L’appétit des banques centrales devrait encore progresser pour atteindre 750 tonnes d’or acheté cette année et encore 650 tonnes en 2020 ;
  • L’adoption plus large de la « théorie monétaire moderne », qui entend financer le déficit des Etats par de la création monétaire, pourrait accroître la demande d’or si les les devises se dévaluent.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.