Pétrole : une attaque américaine entraînant la mort d’un général iranien fait bondir les cours du brut

Les Etats-Unis ont confirmé cette nuit la mort du général iranien Qassim Soleimani dans une attaque de drones à Bagdad.

Considéré comme l’une des figures militaires et politiques les plus importantes en Iran, susceptible de succéder à l'ayatollah Khamenei, Qassim Soleimani était à la tête de l'une des unités d'élite des Gardiens de la Révolution, classée de longue date par Washington parmi les organisations terroristes.

Des prix du pétrole en hausse de 3%

Cette intervention « surprise » a provoqué cette nuit une forte hausse des cours du pétrole. Vers 8h30 ce matin, le baril de Brent de la Mer du Nord (Pétrole - Brut Brent) s’échangeait à 68,26$, en hausse de 3,07%, et le WTI (WTI Crude (SGD1 Contract)) américain, en progression de 2,86%, à 62,95$.

L’opération de cette nuit intervient après plusieurs journées de vives tensions au Moyen-Orient. Selon l’AFP, ces deux derniers mois, onze attaques ont visé des bases militaires irakiennes où sont postés des soldats ou des diplomates américains à Bagdad, laissant derrière elles plusieurs victimes et blessés dans les rangs des militaires irakiens.

Pour plusieurs de ces attaques, des sources américaines ont accusé les brigades du Hezbollah, une des factions pro-Iran du Hachd al-Chaabi irakien, coalition de paramilitaires formée pour lutter contre les djihadistes, désormais intégrée aux forces de sécurité irakiennes, et financées par l’Iran.

L’ambassade américaine ciblée

Si jusqu'à présent, ces attaques n'avaient pas compté de victimes dans les rangs américains, la dernière d’entre elles, le week-end dernier, a entraîné la mort d’un civil américain, et le conflit s'est embrasé : les Etats-Unis ont bombardé lundi plusieurs bases du Hezbollah dans le pays ainsi qu’en Syrie.

En réaction, des manifestants pro-iraniens ont attaqué le 1er janvier l’ambassade américaine à Bagdad sur ordre du Hachd Al-Chaabi, une coalition paramilitaire irakienne réputée proche du pouvoir iranien et qui compte les brigades du Hezbollah parmi ses membres.

Dans un communiqué publié cette nuit, le Département de la Défense américaine accuse le général iranien Soleimani d’avoir activement participé aux récentes attaques subies par ses ressortissants en Irak, y compris celle du 27 décembre qui a entraîné la mort du civil américain.

« Le Général Soleimani a également donné son feu vert aux attaques de l’ambassade des Etats-Unis en Irak qui se sont déroulées cette semaine. Cette frappe [qui a tué le général] avait pour objectif de faire avorter les futurs projets d’attaques iraniens. Les Etats-Unis continueront de prendre toute action nécessaire pour protéger nos citoyens et nos intérêts où qu’ils soient dans le monde », poursuit le communiqué en signe d’avertissement.

Des représailles promises par l'Iran, une opération condamnée par les Démocrates américains

Réagissant à cette opération, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a déclaré sur twitter que « l’assassinat de Soleimani était extrêmement dangereux et une stupide escalade des tensions ». « Les Etats-Unis portent l’entière responsabilité pour toutes les conséquences de son adventurisme voyou ».

Le chef de l'Etat iranien a pour sa part promis que de "sévères représailles" attendaient les "tueurs de Soleimani", et que sa mort "doublerait sa motivation à résister aux Etats-Unis et à Israël".

Aux Etats-Unis, une partie de l'opposition démocrate a également fustigé l'intervention de cette nuit. Joe Biden l'a comparée à "un bâton de dynamite jeté dans une poudrière. [Le président des Etats-Unis] doit au peuple américain une explication de la stratégie et du plan pour garder en sécurité nos troupes et le personnel de l'ambassade, notre peupel et nos intérêts, ici et à l'étranger, et nos partenaires dans toute la région et au-delà".

Pour Elizabeth Warren, "Soleimani était un meurtrier responsable de la mort de milliers de morts, dont des centaines d'Américains. Mais cette décision imprudente aggrave la situation avec l'Iran et augmente la probabilité de nouveaux décès et d'un nouveau conflit au Moyen-Orient. Notre priorité doit être d'éviter une autre guerre coûteuse."

A surveiller aujourd'hui si vous suivez le cours du pétrole

Le contexte explosif au Moyen-Orient a permis aux prix du baril de rebondir cette nuit à des niveaux qui n'avaient pas été constatés depuis les attaques subies sur des installations de Saudi Aramco. Les pics enregistrés cette nuit sur le Brent restent inférieurs à ceux du 16 septembre (71,95$) mais sont supérieurs pour le WTI, qui a atteint 63,83$ contre 63,34$ en septembre.

Attention toutefois aux mouvements de cours en intraday, avec la publication des stocks américains de l'EIA à 17h. Après une baiss de 5,474 millions de barils la période précédente, le consensus table sur une nouvelle baisse hebdomadaire de 3,288 millions de barils.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Négociez sur les matières premières

Tradez des contrats à terme sur les matières premières et sur 27 valeurs sans date d'échéance fixe.

  • Large gamme de métaux populaires et de niches, d'énergies et de matières premières agricoles
  • Des spreads à partir de 0,3 points sur l’or au comptant, 2 points sur l’argent au comptant et 2,8 points sur le pétrole
  • Consultez des graphiques en continu, avec des données rétroactives pouvant aller jusqu'à cinq ans

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.