Pétrole : forte baisse de la production de brut américain (API), les prix du Brent progressent

Les stocks de pétrole américain ont fortement baissé la semaine dernière, selon les statistiques américaines officielles, avec 10,027 millions de barils par rapport à la semaine précédente. Le consensus des analystes pour les chiffres de l’EIA tablait sur une baisse beaucoup moins importante de 2,112 millions de barils, après que les stocks ont baissé de 2,7 millions de barils la semaine précédente.

Les stocks de brut de Cushing ont baissé de 1,980 million de barils (-2,485M la semaine précédente), ceux des produits distillés de 2,063 millions, les stocks de fioul de chauffage de 0,434M et les stocks d'essence de 2,090M.

Les cours des barils de Brent et de WTI ont monté ce mercredi en amont de la publication des chiffres officiels des stocks de pétrole américains, après que l’American Petroleum Institute (API) a publié, mardi, un fort recul des stocks de bruts de 11,1 millions de barils sur la semaine du 23 août.

Peu avant la publication des chiffres de l’API à 16h30, les futurs sur le cours du baril de WTI américain évoluaient en hausse de 1,44% à 56,48 dollars, et de 60,76 dollars en progression de +1,2% pour le cours du Brent de la Mer du Nord. Vers 16h45, le WTI maintenait une progression moins franche de 0,97 % à 56,22 dollars, le Brent poursuivait sur sa lancée à +1,20% et 60,780 dollars.

Cours CFD du baril de pétrole Brent - données horaires : 27,28 août

Une production de l’Opep ralentie en juillet

Cette semaine, les cours du pétrole ont par ailleurs été portés par une production moins importante des pays exportateurs de l’Opep au mois de juillet, un rapport du Comité de suivi du rapport de l’Opep ayant fait état d’une baisse de la production de près de 60% de plus que prévu, particulièrement réduite pour tenter de soutenir les prix dans un contexte de risque de ralentissement économique et de menace toujours forte d’une escalade des tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis.

Morgan Stanley abaisse ses prévisions de cours

A noter que Morgan Stanley vient d’abaisser ses prévisions de cours pour 2019, en raison d’une hausse de la production de pétrole de schiste et de mornes perspectives économiques. Dans une note publiée hier, la banque américaine anticipe pour la fin de l’année une prévision de cours du Brent à 60 dollars le baril (contre 65 précédemment), et de 55 dollars pour le WTI, en baisse de 3 dollars par rapport à ses précédentes projections.

La banque observe que « la phase de ralentissement de la croissance de la demande de pétrole n’est pas encore terminée » et qu’elle est « plus lente » avec le ralentissement économique mondial, ramenant ses prévisions de croissance de demande de pétrole à 800 000 barils par jour en 2019 et à 1,4 million en 2020.

« Il faudrait de nouvelles baisses (de la production) en 2020 si l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) voulait équilibrer le marché. Cela dépendra beaucoup de la croissance de la demande l'an prochain mais selon nos estimations actuelles l'Opep devrait produire environ un million de bpj en moins qu'actuellement », selon les analystes.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Soyez prêt à réagir à la prochaine réunion de l’OPEP

Découvrez comment l’OPEP influence les prix du pétrole à l’approche de la prochaine réunion le 20 novembre 2020.

  • Qu’a-t-il été décidé lors de la dernière réunion de l’OPEP ?
  • Pourquoi les pays membres de l'OPEP s'entendent-ils sur les quotas de pétrole ?
  • Quels sont les pays membres de l'OPEP ?

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.