Marchés financiers : bilan du mois de mai

Marchés financiers : un contraste saisissant avec l’économie et les tensions politiques

Des indices qui reviennent tutoyer leurs sommets

La volatilité sur le DAX a été divisée par 3 depuis la phase de stress intense de mi-mars , l’indice récupérant ainsi plus de 80% de toute sa baisse. Même constat pour le SP500 qui évoluait ces derniers jours à moins de 6% de son sommet historique, sans parler du Nasdaq 100 qui non seulement a récupéré toute sa baisse mais a également imprimé un nouveau sommet historique. Des signes positifs ont également été visibles sur d’autres marchés. C’est le cas par exemple pour le taux à 10 ans de l’Italie qui a touché son plus bas niveau depuis fin mars, l’écart avec le taux à 10 ans de l’Allemagne étant tombé à 170 points de base, continuant à surfer sur l’élan positif insufflé par la proposition du plan de relance européen.

Signes positifs également au niveau des anticipations d’inflation en zone euro qui se sont redressée à 1.10%, soit le plus haut niveau depuis début mars, effaçant ainsi presque tous les effets baissiers de la crise sanitaire

Nette hausse des tensions entre les Etats-Unis et la Chine

Une détente qui tranche donc avec l’ambiance particulièrement tendue ces dernières semaines entre les Etats-Unis et la Chine où les menaces se sont succédées. Des menaces à plusieurs niveaux. Tout d’abord la menace de pouvoir délister une entreprise chinoise des indices boursiers américains si elle ne respecte pas certaines règles, menace ayant vu le jour par l’adoption au Sénat d’un projet de loi qui devra encore être validé par la Chambre des représentants. Des menaces également de sanctions américaines contre la Chine après la loi controversée sur la sécurité à Hong Kong. Ces tensions s’ajoutant à celles générées par les nouvelles restrictions américaines concernant la vente de semi-conducteurs à Huawei il y a quelques semaines. Sans oublier l’annonce par un fonds de retraite américain de retarder indéfiniment un investissement initialement prévu dans un indice MSCI, qui incluait les actions de plusieurs entreprises chinoises…

Ces tensions ont fait reculer le yuan face au dollar, sur des niveaux pas vus depuis octobre, mais ont eu relativement peu d’impact sur le comportement des investisseurs par rapport aux marchés actions. Et ce contraste s’ajoute évidemment à celui de la trajectoire des marchés actions par rapport aux vents contraire de l’économie mondiale.

L’explication se trouve probablement encore une fois du côté des banques centrales et de la Fed notamment.

Le bilan de la Fed dépasse 7000 milliards de dollars

La taille du bilan de la Réserve Fédérale a dépassé les 7000 milliards $ soit l’équivalent de 32% du PIB des Etats-Unis. La Fed poursuit ses achats de titres de crédit hypothécaire (MBS), de bons du Trésor (Treasuries) mais également, et c’est une nouveauté depuis quelques semaines, d’obligations d’entreprises via des ETF notamment. Au cours des 6 premiers jours de ce programme (annoncé quelques semaines auparavant et qui avait accéléré le rebond des marchés actions), la Fed a procédé à l’achat de 1.8 milliards$ d’ETF incluant notamment des obligations « high yield », c’est-à-dire des obligations d’entreprises à haut rendement (plus risquées donc) se trouvant en catégorie « spéculative ».

Même si l’expansion du bilan de la Fed depuis le début de la crise est colossale (+70% depuis le début de la crise du Covid-19) sa taille rapportée au PIB américain (c’est-à-dire 32%) est plus faible que d’autres banques centrales. Le bilan de la BCE par exemple représente déjà 46% du PIB de la zone euro et celui de la Banque du Japon représente 116% du PIB du Japon. Sans parler du bilan de la banque centrale suisse qui représente 122% du PIB de la Suisse !

Ce qui signifie que la Fed dispose encore de marges de manœuvre par rapport à d’autres banques centrales…et pourrait donc continuer à influencer positivement l’évolution des marchés financiers à moyen terme. Mais ce chemin ne sera toutefois pas un long fleuve tranquille face aux vents contraires économiques et au regain de tensions politiques entre les Etats-Unis et la Chine.

Des marchés financiers complaisants ?

Le rapport sur l’emploi américain vendredi a encore fait accélérer les indices, écrasant encore un peu plus la volatilité. Le VIX, qui mesure la nervosité sur l’indice SP500 est tombé à 24, son plus bas niveau depuis le 25 février, très loin du pic de mars à plus de 85. En retombant sur ses niveaux de fin février, la volatilité signe quasiment un retour sur les niveaux d’avant pandémie, comme si la situation était déjà revenue à la normale, ce qui est évidemment très loin d’être le cas d’un point de vue économique. Les conséquences économiques seront encore présentes dans les semestres à venir mais les marchés agissent comme si ce n’était pas le cas.

Aux Etats-Unis, les demandes de placement sous protection du Chapitre 11 de la loi sur les faillites ont progressé de 29% entre avril et mai.

Qu’il y ait un rebond par rapport à une phase de stress aigüe est une chose, que plusieurs indices boursiers reviennent flirter ou dépassent leurs sommets d’avant crise en est une autre. La vitesse de récupération haussière des obligations d’entreprises soulève également beaucoup de question.

Rebond de l’euro après les annonces de relance : un changement de tendance
durable ?

La présidente de la Commission Européenne a présenté fin mai le plan de relance économique pour la zone euro de 750 milliards d’euros, nommé « Next Generation EU » incluant 500 milliards d’euros de dotations aux Etats et 250 milliards d’euros de prêts.

D’un point de vue technique, la devise européenne est sortie par le haut d’un long canal baissier très régulier, en place depuis 2018 face au billet vert. Cette cassure a entraîné un retour au contact de l’oblique passant par les sommets de 2008 et 2011 proche de 1,14$. La tendance pourrait se poursuivre en direction du top annuel touché en mars puis au-delà des 1.15$, pour aller tutoyer des niveaus pas vus depuis 2018.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Saisissez vos prochaines opportunités

Tradez sur les indices boursiers du monde entier dès aujourd'hui

  • Négociez à la hausse comme à la baisse
  • Négociez le FTSE 100 pour un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Des cotations 24h/24 exclusives

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Entraînez-vous sans risque sur votre compte démo et découvrez si vous êtes sur la bonne voie.

  • Connectez-vous à votre compte démo
  • Prenez position
  • Découvrez si votre intuition est bonne

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

  • Négociez le FTSE 100 à partir d’un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Tradez à tout moment davantage d’indices que tout autre fournisseur
  • Analysez et placez vos ordres de manière transparente sur des graphiques clairs et rapides

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance. Connectez-vous pour prendre position.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.