Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Marchés financiers : bilan du mois de juillet

Le mois de juillet a permis aux indices de fortement rebondir, sur fond de résultats satisfaisants et appuyés par le discours plus accommodant de la Fed en fin de mois.

Marchés financiers : un mois de juillet en forte hausse

Les marchés ont été agités durant le mois de juillet, mais les niveaux techniques atteints, les résultats des entreprises et le discours de Jerome Powell en fin de mois, ont permis aux investisseurs de reprendre espoir, après plusieurs mois de baisse sur les marchés financiers.

La saison des résultats du premier semestre a été plutôt bien reçue par les investisseurs. En effet, les marges ont tenu malgré l’inflation et les perspectives ont été globalement conservées en dépit du ralentissement économique global.

En revanche, nous voyons de nombreux licenciements ou gel des embauches, ainsi que des données économiques en ralentissement et les entreprises pourraient réduire leurs anticipations dans les semaines à venir. Les risques pourraient avoir été minorés par les compagnies et par les marchés.

En fin de mois, les investisseurs ont été rassurés, comme à l’habitude, par les propos du président de la Fed. Celui-ci a précisé que maintenant, la Fed ne prévoyait pas quelle serait la hausse en septembre, mais qu’elle surveillait de près les données économiques, afin d’ajuster sa politique monétaire. Les marchés ont vu cela comme un pivot et anticipaient déjà une baisse de taux début janvier.

Certains propos de membres de la Fed sont ensuite venus réduire cette perspective, en prévenant que d’autres hausses de taux allaient intervenir, au vu de l’inflation qui dépassait 9% en juillet.

Le PIB américain a également été publié et ce chiffre préliminaire, ressorti à -0,9%, confirmait que les Etats-Unis étaient entrés en récession durant le second trimestre de l’année.

De l’autre côté de l’Atlantique, la BCE a finalement relevé son taux de 25 pdb, première hausse depuis 2011, et pourrait relever à nouveau son taux en septembre.

En Europe, le ralentissement économique semble moins avancé, mais les signes de fatigue se montrent de plus en plus. La guerre en Ukraine et les risques sur le marché de l’énergie, notamment après la reprise de Nord Stream 1 à un rythme encore moins important qu’avant, font craindre d’un hiver difficile pour la population et les entreprises au sein de la zone économique.

La Chine est de plus en plus surveillée, avec les craintes sur le marché immobilier et le gel des fonds de nombreux clients de banques. Par ailleurs, la visite de Nancy Pelosi à Taiwan début août, soulève de nombreuses questions quant aux relations géopolitiques entre les deux premières puissances mondiales.

Un mois d’août hésitant sur les marchés avant le FOMC de septembre

Le mois d’août pourrait être à nouveau hésitant, avant le FOMC de septembre. En effet, les investisseurs pourraient garder confiance un moment, avant d’être rattrapé par les données économiques. L’inflation qui pourrait ralentir et les données économiques décevantes pourraient d’abord pousser un peu plus le rallye haussier, car les marchés anticiperaient une politique monétaire plus accommodante.

En revanche, bien que la Fed puisse adoucir son discours, la récession qui se creuse et l’inflation toujours élevée pourraient par la suite effrayer les marchés et nous devrions voir les indices repartir en forte chute après ce rebond technique.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.