Marchés financiers : bilan du mois de février

Coronavirus, primaire démocrates, droits de douane et alertes sur résultats ont rythmé le mois de février

Marchés financiers : un des mois les plus volatil depuis plusieurs années

Les marchés financiers ont connu un mois de février très volatil, d’abord en enchainant les nouveaux plus hauts historiques sur les principaux indices américains puis en enregistrant leur plus forte chute depuis 2008 avec une baisse de plus de 10% en une semaine, alors que le coronavirus continuait de se répandre en Chine et de plus en plus au niveau mondial.

En effet, alors que moins de 15000 cas et 350 décès liés au coronavirus étaient recensés début février, les autorités annonçaient plus de 85000 personnes infectées et 3000 décès à la fin du mois mais la plupart des nouveaux cas et décès sont maintenant annoncés hors de Chine, à l’image de la Corée du sud, du Japon, de l’Iran ou de l’Italie.

Cette épidémie à conduit de nombreuses entreprises à annoncer des alertes sur résultats avec notamment Apple et ce phénomène pourrait se poursuivre dans les semaines à venir dans l’attente des publications pour le premier trimestre 2020.

En effet après le ralentissement constaté au travers de toute la Chine, voire l’arrêt complet de nombreuses usines dans le pays, cette tendance pourrait maintenant être visible dans d’autres pays du monde entier et impacter l’activité de nombreux secteur d’activité. Le secteur aérien à d’ailleurs été le premier touché avec une réduction importante du nombre de vols, d’abord vers et en provenance de la Chine, puis petit à petit concernant de plus en plus de pays touchés par le virus.

Du fait de ces craintes, les investisseurs anticipaient à la fin du mois une baisse de 25 à 50 pdb de la réserve fédérale pour soutenir l’économie, traduisant bien du risque important sur l’économie malgré l’atteinte de nouveaux plus hauts historiques durant les trois premières semaines de février.

Par ailleurs le président de la réserve fédérale Jerome Powell se montrait une nouvelle fois très confiant sur la santé de l’économie américaine et écartait toute baisse de taux à court terme lors de son allocution semi-annuelle devant le congrès durant le mois de février.

Au-delà des cet évènement majeur, les investisseurs ont également surveillé les primaires aux Etats-Unis et principalement les démocrates, afin de déterminer qui sera en face de l’actuel président américain dans la course à la présidentielle, avant les élections prévues le 3 novembre prochain.

Alors que 20 candidats s’affrontaient au début de la campagne, il ne restait plus que 6 candidats à la fin du mois de février, avec Bernie Sanders et Joe Biden qui semblaient se démarquer des autres.

Concernant le commerce international, les Etats-Unis et la Chine semblaient poursuivre les mesures décidées dans l’accord de phase 1 signé entre les deux premières puissances mondiales le 15 janvier dernier. En effet la Chine a annoncé à plusieurs reprises abaisser les droits de douane sur un nombre important de produits importés des Etats-Unis mais le ralentissement occasionné par l’épidémie qui s’étend pourrait réduire l’espoir de voir une hausse des exportations américaines vers la Chine. Le FMI a par ailleurs abaissé une nouvelle fois ses perspectives de croissance du PIB Chinois pour 2020 à 5,6% alors que celui-ci progressait de 6% en 2019.

Les tensions commerciales entre l’Europe et les Etats-Unis se sont également poursuivi alors que Donald Trump a décidé d’augmenter une nouvelle fois les droits de douane sur les importations en provenance de l’Union Européenne sur le secteur aérien de 10% à 15% suite à la décision de l’OMC sur les subventions qu’à reçu Airbus et alors même que la France les deux blocs semblaient en discussion amicale sur la taxe Gafa.

Après février, les investisseurs se tournent vers mars avec inquiétude

En mars les investisseurs seront attentifs à plusieurs sujets d’inquiétudes liés bien sûr à l’évolution du COVID19, qui pourrait mener à deux faits majeurs. Le premier, qui devrait intervenir dans la première moitié du mois, sera l’intervention de la Fed et des autres banques centrales afin de soutenir l’économie et la seconde plutôt sur la seconde moitié du mois selon nous, est la possible multitude d’alertes sur résultats des entreprises mais également de réductions de perspectives de croissance de l’économie mondiale en 2020 de la part des économistes et ONG financières à travers le monde.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Avez-vous trouvé vos prochaines opportunités ?

Saisissez-les dès à présent.

Investissez en bourse sur plus de 17'000 valeurs depuis notre plateforme plusieurs fois récompensée avec des spreads compétitifs sur indices, actions, matières premières et plus encore.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.