Les cours du pétrole s’envolent : week-end sous haute tension après des attaques contre Aramco

+19,47 % pour le baril de Brent avec un pic à 71,95 dollars et + 15 % pour le WTI cette nuit, et un top à 63,34 dollars… les prix du pétrole ont connu un week-end de montagnes russes après une attaque de drones sur des installations d’Aramco, le géant du pétrole propriété de l’Arabie Saoudite, et l’intervention des Etats-Unis qui ont débloqué partie de leurs réserves stratégiques pour soutenir les prix.

Ces attaques, intervenues samedi sur deux installations stratégiques de la compagnie publique, ont entraîné une réduction de de 5,7 millions de barils par jour, représentant près de la moitié de la production nationale et quelque 5 % de la production mondiale. Elles ont été revendiquées par les Houthis, alliés de l’Iran, contre lesquels l’Arabie saoudite et ses alliés arabes sunnites interviennent militairement depuis 2015.

Cours CFD du baril de pétrole Brent - 13-16 septembre 2019

Mais, cette nuit, les Etats-Unis estiment savoir qui est « derrière ces attaques » et se sont déclarés « prêts à agir », selon des tweets de Donald Trump, publiés après qu’un haut responsable de son administration a imputé la responsabilité des attaques à l’Iran, estimant que l’ampleur et la précision des attaques étaient telles que les rebelles Houthis du Yémen ne pouvaient pas en être les auteurs.

« Il ne fait aucun doute que l’Iran est responsable. Quel que soit l’angle sous lequel on aborde la question, pas moyen d’y échapper. Il n’y a pas d’autre candidat. Les preuves ne pointent dans aucune direction que celle de la responsabilité de l’Iran », a déclaré à l’agence Reuters ce haut responsable, étayant des accusations formulées dès samedi par le secrétaire américain d’Etat, Mike Pompeo.

Selon la source de Reuters, 19 points d’impact ont, dit-il, été recensés, ce qui cadrerait mal avec les déclarations des Houthis qui ont affirmé que dix drones avaient été utilisés pour cette double attaque.

« Nous avons des raisons de croire que nous connaissons le coupable, nous sommes prêts à agir en fonction des vérifications, mais nous attendons du Royaume de nous dire qui, selon eux, est à l’origine de cette attaque et de quelle manière nous allons procéder ! » a pour sa part écrit sur Twitter Donald Trump, qui a également autorisé dimanche l’utilisation des réserves stratégiques américaines de pétrole pour soutenir les cours.

Ce matin, les cours du baril s’envolaient encore de 7,90 % pour le WTI, repassé sous les 60 dollars à 59,15 dollars vers 9h, et de 8,27 % pour le Brent, à 65,23 dollars.

Les bourses européennes dans le rouge

La plongée de la production saoudienne et le regain de tensions entre les Etats-Unis et l’Iran ont plongé les indices européens dans le rouge ce lundi matin. A Francfort, le Dax est en décrochage de 0,50 % à 12 406 points, à Londres, le FTSE 100 baisse de 0,37 % à 7339 points, et à Paris, le CAC 40, qui a ouvert en baisse de plus de 0,50 %, est en décrochage de 0,63% à 5619 points vers 9h55.

Toutes les composantes de l’indice parisien évoluent dans le rouge, à l’exception des valeurs pétroliers TechnipFMC et Total, qui progressent respectivement de 4,53 % et 2,41%, suivis de Peugeot qui se maintient à +0,12 %, dans la lignée des places asiatiques. Le CSI 300 a clôturé en légère baisse à -0,4 %, tandis que le Shanghai Composite termine la séance flat.

Aramco n’a pas fourni de calendrier de retour à la normale, se contentant de déclarer dimanche qu’elle ferait dans environ 48 heures un nouvel état des lieux. Selon une source de Reuters, une reprise de la production au niveau précédent les attaques devrait prendre « des semaines plutôt que des jours ».

D'après une information de Bloomberg, ce matin, les Houtis du Yemen auraient déclaré qu'ils continueraient à viser les installations de pétrole de l'Arabie Saoudite.

Avec Reuters


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.