Les bourses asiatiques finissent la semaine dans le vert, optimistes sur la gestion du coronavirus

La bourse de Tokyo a terminé ce vendredi matin en territoire positif. L’indice Nikkei a gagné 0,55% à 22 478 points et le Topix, plus large, quasi-stable à 1582 points. Ailleurs en Asie, les marchés actions évoluent également à la hausse.

Shanghai Composite, Hang Seng : les bourses chinoises optimistes

En Chine, le Shanghai Composite a terminé à +0,96% et le Shenzhen Compositeà 1,51%. A Hong Kong, le Hang Seng s’échange à +0,7% à 9h50 CET. A Séoul et en Australie, la tenue des indices est moins franche : l’ASX 200 a fini +0,1% et le Kospi a terminé à +0,37%.

Malgré la résurgence de l’épidémie en Chine, en Amérique du Sud et aux Etats-Unis, les investisseurs asiatiques saluent des nouvelles positives associées à la gestion de la crise.

Au Japon, le gouvernement a pris la décision de lever les mesures de restriction des déplacements à l’intérieur du pays. La résurgence des cas de coronavirus – qui a contraint Pékin de relever hier le niveau des mesures d’urgence dans la capitale. Ces dernières 24h, la métropole a fait état de 25 nouveaux cas sur les 32 comptabilisés dans le pays. En une semaine, la Chine a enregistré 183 personnes contaminées supplémentaires.

Pékin : une épidémie « sous contrôle »

Selon une information de France Télévision, les résultats des laboratoires chinois montreraient que les stands de fruits de mer et de viande du marché de Xinfadi, nouveau foyer de l’épidémie, seraient « sévèrement contaminés ».

Pour autant, la réaction rapide des autorités à cette reprise de la pandémie est perçue positivement par les opérateurs après que l’épidémiologiste en chef du Centre chinois pour le contrôle des maladies et la prévention a déclaré que la situation de Pékin était « sous contrôle », même si « cela ne signifie pas que le nombre de cas tombera à zéro du jour au lendemain », a-t-il précisé selon des propos rapportés par Reuters.

« Malgré une augmentation incessante des infections au coronavirus en Amérique latine, en Asie du Sud, et les risques de la deuxième vague qui pèsent sur les États-Unis et la Chine, les marchés mondiaux ont repris leur essor », observe dans une note Vishnu Varathan, économiste en chef de la Mizuho Bank. « Les marchés considèrent les risques de pandémie comme dépassés, les reléguant en arrière-plan les yeux rivés vers la reprise. »

Tradez le week-end avec IG

Rebond européen sur espoir commercial

CAC 40 et Dax 30 rebondissent dans les premiers échanges alors que Bloomberg a rapporté ce matin que la Chine planifie d’accroître ses achats de produits agricoles américains après les discussions de Hawaï pour respecter ses engagements commerciaux.

Mercredi, le chef de la diplomatie chinoise avait rencontré le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, pour évoquer les relations bilatérales entre la Chine et les Etats-Unis.

Lors de ce face-à-face, Pékin a demandé à Washington « de respecter [ses] positions sur les questions-clés, de mettre fin à son ingérence sur des questions telles que Hong Kong, Taiwan et la province de Xinjiang, et travailler à rétablir les relations ». De son côté, Mike Pompeo a fait part de « la nécessité d’accords pleinement réciproques entre les deux nations sur leurs interactions commerciales, sécuritaires et diplomatiques », tandis qu’en parallèle, Donald Trump a promulgué la loi sur les Ouighours visant à sanctionner des hauts représentants chinois pour violation des droits de l’homme des minorités dans la région du Xinjiang.

Cette nuit, le président des Etats-Unis avait de nouveau haussé le ton contre Pékin en déclarant ne pas exclure de geler ses relations avec la Chine. « Les États-Unis maintiennent bien entendu une option politique, sous plusieurs conditions, de couper tous les ponts avec la Chine », a-t-il déclaré dans un tweet, tempérant les propos tenus la veille par son représentant au Commerce, Robert Lighthizer, qui s’était déclaré optimiste sur la tenue des engagements de Pékin d’achats de biens agricoles américains.

Vers 9h30 à la bourse de Paris, le CAC 40 (France 40) tente une incursion au-dessus des 5000 points.

A Francfort, le Dax 30 (Allemagne 30), à 12 313 points, rebondit doucement après une séance de la veille marquée par le repli de 61,28% de Wirecard, entâché par une nouvelle irrégularité de ses comptes, qui ne lui a pas permis de publier ses résultats annuels. Si le groupe allemand ne les présente pas aujourd’hui, il sera contraint d’honorer quelque 2 milliards d’euros de dettes. Il a annoncé ce matin la suspension de son COO, Jan Marsalek. Le titre continue de chuter de plus de 20% vers 9h35 à 31,72€.

Des Quatre Sorcières chargées

En Europe et aux Etats-Unis, la séance promet d’être volatil avec des volumes d’échanges importants, car c’est la journée des Quatre Sorcières. Goldman Sachs rapporte que 1 800 milliards de dollars arrivent aujourd’hui à échéance sur le S&P 500 (US 500), la troisième plus grosse expiration jamais enregistrée en dehors de celles des mois de décembre.

Aucune statistique majeure n’est attendue aujourd’hui en dehors de la balance des paiements américaine à 14h30 et du nombre de plateformes de forage pétrolières en activité aux Etats-Unis à 19h. Sur le plan politique, les dirigeants de l’Union européenne se réunissent aujourd’hui pour démarrer les discussions sur le plan de relance de 750 milliards d’euros proposé par la Commission. En fin d’après-midi, plusieurs prises de paroles des membres de la Fed sont attendus, dont une de Jerome Powell à partir de 19h.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Saisissez vos prochaines opportunités

Tradez sur les indices boursiers du monde entier dès aujourd'hui

  • Négociez à la hausse comme à la baisse
  • Négociez le FTSE 100 pour un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Des cotations 24h/24 exclusives

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Entraînez-vous sans risque sur votre compte démo et découvrez si vous êtes sur la bonne voie.

  • Connectez-vous à votre compte démo
  • Prenez position
  • Découvrez si votre intuition est bonne

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

  • Négociez le FTSE 100 à partir d’un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Tradez à tout moment davantage d’indices que tout autre fournisseur
  • Analysez et placez vos ordres de manière transparente sur des graphiques clairs et rapides

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance. Connectez-vous pour prendre position.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.