Le pétrole continue de chuter, les Etats-Unis passent de nouvelles mesures au Sénat

Le cours du pétrole continue de flirter avec les 10$, le président américain interdit l'immigration

Le cours du pétrole continue de chuter ce matin et cette tendance qui semble s’installer, fait ressortir un risque important sur les marchés financiers. Bien que le cours négatif sur le baril constaté lundi était dû à l’arrivée à échéance du contrat de mai, conduisant les investisseurs à vendre celui-ci pour se reporter sur le contrat de juin, la persistance de la tendance baissière montre le désintérêt pour le pétrole au niveau mondial.

En effet, les prix négatifs montrent que la quasi-totalité des investisseurs sur le marché du pétrole sont des investisseurs spéculatifs et qu’aujourd’hui personne ne veut et ne peut accepter de livraisons de pétrole physique. La demande continue de baisser et les capacités de stockage se raréfient.

Même un baril à moins de 10$, voire négatif, n’intéresse plus personne et cela soulève de nombreuses tensions sur le marché du pétrole mais également des conséquences possibles sur l‘économie globale.

Les Etats-Unis, qui ont investi massivement dans le pétrole non conventionnel durant ces dernières années, pourraient voir des faillites à répétition de producteurs de pétrole indépendants. Ce phénomène devrait accélérer les défaillances de paiements et devrait également augmenter le risque sur le secteur bancaire.

Sur le plan politique aux Etats-Unis, le président américain a confirmé hier son intention d’interdire l’immigration pour une durée de 60 jours au minimum. Cela viserait les demandes de résidence permanente et de « green card » (le sésame pour travailler aux Etats-Unis).

Cette annonce ressemble plus à une stratégie politique afin de satisfaire son électorat et est vue comme une utilisation du virus pour mettre en place des mesures que Donald Trump évoque depuis sa campagne électorale de 2016.

Par ailleurs, le sénat a voté hier en faveur d’une nouvelle enveloppe de mesures de près de 500Mds$, dans le but d’étendre les fonds destinés aux prêts pour les entreprises en difficulté. Cette annone pourrait ne pas avoir le même impact que celle concernant les mesures à 2300Mds de dollars car les investisseurs semblent se tourner à nouveau vers l’évolution de l’épidémie et les nouvelles ne permettent pas de les conforter dans l’idée de voir l’activité reprendre à court terme.

En effet, le nombre de décès enregistré durant les dernières 24h a atteint 2750 contre une hausse de plus de 2800 constatée le jour précédent. Le nombre de nouveaux cas reste également élevé à près de 30 000 au cours des dernières 24h. Ainsi les marchés doutent de plus en plus de voir l’administration annoncer la réouverture, même partielle, du pays le 1er mai et l’idée de voir un « big bang » économique après la crise sanitaire semble être de plus en plus mise à mal.

Du côté des résultats d’entreprises, Netflixa fait état d’un doublement de ses inscriptions avec plus de 15 millions de nouveaux clients payants, alors que le groupe tablait sur une hausse de (seulement) 7 millions. Le résultat net sur la période a également doublé par rapport à celui constaté il y a un an.

En revanche, le groupe voit un ralentissement de la croissance au cours du second semestre avec l’optique de voir les confinements peu à peu levés. De plus, les risques de récession et l’arrivée de la concurrence, avec Disney+ notamment, devraient impacter les performances du groupe par la suite.

Enfin, la saison des résultats devrait prendre plus d’ampleur dès cette semaine et les résultats mais surtout les prévisions des sociétés seront surveillées de près.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Avez-vous trouvé vos prochaines opportunités ?

Saisissez-les dès à présent.

Investissez en bourse sur plus de 17'000 valeurs depuis notre plateforme plusieurs fois récompensée avec des spreads compétitifs sur indices, actions, matières premières et plus encore.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.