Le pétrole chute, grisé par la Chine et l’apaisement saoudien sur l’Iran

Les prix du pétrole continuent de déchanter ce lundi. Après avoir déjà comblé la semaine dernière leur gap haussier provoqué par les attaques de drones sur des installations de la compagnie saoudienne Aramco, les cours de l’or noir ont poursuivi leur baisse ce lundi.

Cet après-midi, vers 15h45, le cours du baril de Brent est en baisse de 1,32% à 61$. Celui du WTI américain décroche moins fortement de 1,53%, à 55,29$.

Cours CFD du baril de Brent – données horaires – 27-30 septembre

A la source de cette contraction, la publication, cette nuit, des PMI chinois ainsi que des chiffres de la production japonaise, a conforté les inquiétudes relatives au ralentissement de l’économie asiatique.

La Chine, premier importateur de pétrole au monde, a présenté des données PMI contrastées entre ceux émanant de source officielle et ceux fournis par l’institut privé Caixin. Dans le premier cas, la contraction de l’activité manufacturière a ralenti en septembre, mais reste en territoire négatif. Dans le second, cette activité a enregistré de la croissance, mais qui reste modeste. Au final, les deux sources démontrent une nouvelle fois que le secteur continue de rencontrer des difficultés.

Au Japon, aussi, l’activité s’essouffle : la production industrielle s’est contractée à un niveau plus important que prévu, traduisant également l’impact de la guerre commerciale entre Pékin et Washington sur l’ensemble de la zone économique asiatique.

Les tensions entre la Chine et les Etats-Unis continuent par ailleurs de gripper les marchés et de renforcer leur aversion au risque. Après avoir donné son feu vert à l’éventualité d’une exclusion des sociétés chinoises sur les cotations américaines, Donald Trump a de nouveau mis en garde Pékin sur le volet commercial dans une série de tweets publiés cet après-midi : « Nous sommes en train de gagner, et nous allons gagner. Ils n’auraient pas dû rompre l’accord que nous avions avec eux. Joyeux anniversaire à la Chine ! » a-t-il ironiquement souhaité au régime communiste qui célèbre cette semaine le 70e anniversaire de la République sur fonds de vives tensions avec Hong-Kong.

L’appel au calme de de l’Arabie Saoudite

Mais les cours du brut ont également chuté à la diffusion d’une interview du prince héritier saoudien Mohammed Ben Salame, accordée dimanche soir à la chaine américaine CBS. Ce dernier a appelé l’ensemble des parties prenantes du conflit iranien à tout faire pour éviter un conflit armé, qui « provoquerait un effondrement total de l’économie mondiale », a-t-il prévenu. Alors que l’Arabie Saoudite a toujours accusé l’Iran d’être à la source des attaques contre Aramco, c’est la première fois que l’ennemi numéro 1 envoie un message d’apaisement depuis les frappes de drones de mi-septembre.

Le prince héritier a ainsi mis en garde contre les conséquences d’une escalade des tensions qui mènerait à une perturbation de l’approvisionnement en pétrole : « les cours grimperont à des hauteurs inimaginables, que nous n’avons jamais vues de notre vivant » a-t-il déclaré.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Tradez sur la volatilité des marchés avec les matières premières

Tradez les matières premières sur des contrats à terme ou sur 27 valeurs clés sans échéance fixe.

  • Une vaste gamme de métaux populaires et de niche, d’énergies et de matières premières agricoles
  • Négociez avec des spreads à partir de 0,3 point sur l’or au comptant, 2 points sur l’argent au comptant et 2,8 points sur le pétrole
  • Consultez des graphiques en continu, en remontant jusqu'à cinq ans

Vous voyez des opportunités à saisir sur les matières premières ?

Entraînez-vous sans risque sur votre compte démo et découvrez si vous êtes sur la bonne voie.

  • Connectez-vous à votre compte démo
  • Prenez position
  • Découvrez si votre intuition est bonne

Vous voyez des opportunités à saisir sur les matières premières ?

Ne manquez pas votre chance. Créez un compte réel pour les saisir.

  • Analysez et placez vos ordres de manière transparente sur des graphiques clairs et rapides
  • Négociez avec des spreads à partir de 0,3 point seulement sur l’or au comptant
  • Parcourez et réagissez aux dernières actualités directement sur la plateforme

Vous voyez des opportunités à saisir sur les matières premières ?

Ne manquez pas votre chance. Connectez-vous pour prendre position.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.