Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Le Dax 30 et le CAC 40 ont bondi lundi, portés par la perspective d’un plan de relance européen de 500 milliards d’euros

Les bourses de Paris et de Francfort se sont offertes un solide rebond lundi qui s’est accéléré dans la dernière demi-heure de la séance, avec la proposition franco-allemande d'un plan de relance européen de 500 milliards d'euros.

Le CAC 40 a terminé à 4498 points, en hausse de 5,16%, et le Dax 30 a fini à 11 051 points, en progression de 5,67%. Ce soir, la bourse de New York marque aussi une belle envolée : vers 18h, le S&P 500 est à +3,07%, le Dow Jones à +3,46% et le Nasdaq à +2,39%. Le Russell 2000 décolle de 5,75%.

Les investisseurs européens ont retrouvé de l’appétit au risque lundi grâce à la reprise des prix du pétrole et une Fed disposée à poursuivre ses mesures de relance. Leur optimisme s’est poursuivi dans l'après-midi avec les essais prometteurs d'un vaccin anti-covid de Moderna, puis s'est accentué en fin de séance sur des déclarations d'Emmanuel Macron et d'Angela Merkel.

Le président de la République française et la Chancelière allemande ont annoncé ce soir qu’ils proposeront au Conseil européen cette semaine un plan de relance de 500 milliards d’euros financé par de la dette commune en empruntant sur les marchés financiers, une option jusqu’à présent rejetée par l’Allemagne.

Les GAFA dans le collimateur de l’Union européenne

Soulignant l'importance de dessiner les contours d'une nouvelle politique économique eurocentrée, Berlin et Paris ont aussi fait part de leur intention de renforcer le droit d’auteur européen pour réguler davantage les grandes plateformes numériques des GAFA et mieux défendre les acteurs européens de la tech.

Les deux chefs d’Etat ont en outre déclaré avoir signé un ensemble d’accords bilatéraux sur la croissance verte, l’intelligence artificielle, la défense, l’agriculture, le déploiement d’une politique spatiale européenne ou encore la gestion des conflits en Iran, au Sahel et en Syrie. Sur ce dernier point, Emmanuel Macron a assuré que les pays européens s’étaient notamment engagés à interrompre leurs ventes d’armes à la Turquie en raison de son offensive syrienne.

Une Fed toujours prête à agir

Aux Etats-Unis, interviewé dimanche soir par la chaîne américaine CBS News, le président de la Réserve fédérale a assuré que la banque centrale n’était pas « à court de munitions, loin de là » et expliqué que davantage de soutien aux entreprises et aux ménages américains – pendant 3 à 6 mois – serait bienvenu pour permettre à l’économie américaine de se remettre du plus fort de la crise du coronavirus.

Plutôt pessimiste sur la rapidité de ce rebond (Powell ne s’attend pas à une véritable reprise avant le développement d’un vaccin), il a en revanche largement satisfait les marchés boursiers en ouvrant grand la porte à une extension de son programme de prêts aux PME (mainstreet lending programm, qui représente une enveloppe de 600 milliards de dollars).

Pétrole : forte hausse du WTI à 24h de l’échéance de juin

Côté pétrole, le baril de WTI américain est repassé pour la première fois depuis plus de deux mois au-dessus des 30$. Le cours à échéance juin – dont les contrats se terminent demain - évolue ce soir à 32,8$, en progression de 11,6%. Le Brent de la Mer du Nord progresse moins franchement à 35,1$ (+8%) pour les contrats à échéance juillet.

Après être passés en territoire négatif le 20 avril pour la première fois de l’histoire des marchés, les prix du pétrole ont continué de subir des pressions baissières jusqu’à la semaine dernière, où ils se sont relevés à la faveur du mouvement général de déconfinement des populations et d'une reprise de la production chinoise plus importante qu’espéré (+3,9% en avril).

Les dernières projections de l’AIE et de l’Opep sur la demande de brut en 2020 ont également été meilleures que prévu. L’Agence internationale de l’Energie s’attend à une contraction de la demande de pétrole de 8,6 millions de bpj en moyenne cette année, alors qu'elle évaluait cette baisse à 9,3 millions de bpj il y a quelques semaines.

Les plus fortes hausses du CAC 40 et du Dax 30

A Paris, Airbus bondit de 12,23%. Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a déclaré ce matin que le gouvernement préparait un vaste plan de relance pour la filière aéronautique qui sera dévoilé d’ici au 1er juillet.

La valeur suit de près Unibail-Rodamco Westfield, soulagé des mesures de déconfinement, qui gagne 12,23%.

A Francfort, même tendance : le spécialiste de la propulsion aéronautique MTU Aero Engines finit avec un rebond de 15,66%, devant Daimler (+11,34%) et Deutsche Bank (+10,35%).


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Saisissez vos prochaines opportunités

Tradez sur les indices boursiers du monde entier dès aujourd'hui

  • Négociez à la hausse comme à la baisse
  • Négociez le FTSE 100 pour un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Des cotations 24h/24 exclusives

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Entraînez-vous sans risque sur votre compte démo et découvrez si vous êtes sur la bonne voie.

  • Connectez-vous à votre compte démo
  • Prenez position
  • Découvrez si votre intuition est bonne

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

  • Négociez le FTSE 100 à partir d’un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Tradez à tout moment davantage d’indices que tout autre fournisseur
  • Analysez et placez vos ordres de manière transparente sur des graphiques clairs et rapides

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance. Connectez-vous pour prendre position.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.