CAC 40 : clôture au top annuel pour les « quatre sorcières »

Après son plus haut du 25 juillet, à 5672,77 points, le CAC 40 a battu un nouveau record annuel vendredi. Passant un premier pic de 5679,95 points peu avant midi, l’indice star de la bourse de Paris a franchi un nouveau seuil dans le milieu de l’après-midi à 5691,13 pour terminer sa course sur le même souffle à 5690,78 points, en hausse de 0,57% par rapport à la séance précédente.

A New York, peu avant 17h30, le S&P 500 n’est pas éloigné de son plus haut de l’année (3021,99 points) à 3010 points, en très légère progression (+0,11%). Le Dow Jones progresse à 27140 points (+0,17%) et le Nasdaq Composite à 8169 points (+0,16%).

Les marchés européens et américains ont été portés cette semaine par un combo d’actualités Fed/Brexit/commerce, couronné ce vendredi par des volumes d’échanges particulièrement importants en raison des « quatre sorcières », journée d’échéance des options et futures sur actions et indices.

Dévoilée par CNBC et Politico, la nouvelle selon laquelle les Etats-Unis seraient disposés à suspendre leurs droits de douanes sur plus de 400 types de produits d’importation chinois, a porté les espoirs d’avancées dans les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis qui ont repris jeudi à Washington. Cet après-midi, Donald Trump a encore une fois affirmé que la Chine « voulait parvenir à un accord » et que « les Etats-Unis réalisaient beaucoup de progrès » sur ce dossier.

La Fed, qui a baissé ses taux d’intérêt directeurs de 25 points de base mercredi soir, a par ailleurs ouvert la porte à un nouvel assouplissement de politique monétaire d’ici à la fin de l’année, avec de potentiels rachats d’actifs. Les marchés ont réagi positivement aux déclarations de son président Jerome Powell, après que le taux de repo a explosé mardi en raison de la faiblesse des liquidités sur le marché des échanges à court terme.

Le taux de repo est depuis redescendu en ligne avec ceux des fed funds après quatre interventions de l’antenne de New York de la Fed qui a injecté au total 278,15 milliards de dollars de liquidités entre mardi et aujourd'hui.

Enfin, en Europe, Bruxelles a fait un premier pas en faveur de Londres sur le Brexit, Jean-Claude Junker, président de la Commission européenne, se déclarant disposé à examiner des solutions alternatives au backstop.

Sur le front des valeurs du CAC 40, c’est Total qui finit avec la plus forte progression à +2,73%, sur fonds de tensions toujours fortes entre l’Iran et les Etats-Unis après les attaques de drones qui ont touché des installations de Saudi Aramco le week-end dernier. Si le groupe pétrolier a confirmé un retour à la normale du niveau de sa production à la fin du mois, Washington, qui a accusé à plusieurs reprises l'Iran d'être à la source des attaques, a annoncé cet après-midi l'adoption de nouvelles sanctions sur la Banque nationale d'Iran, sans apporter davantage de précisions sur la nature de ces mesures.

Derrière Total, les valeurs « défensives » tirent leur épingle du jeu comme Unibail-Rodamco (+1,89%), Axa (+2,12%) et Sanofi (+2,33%).

Lanterne rouge de la séance, Airbus, très impactée par des soupçons d’espionnage sur des projets d’armements, décroche de 3,21%, et Thales suit la tendance à -1,55%. Les valeurs cycliques et particulièrement exposées au conflit commercial, sont aussi dans le rouge. STMicroelectronics, ArcelorMittal, et Michelin chutent respectivement de 2 ?34%, 1,66% et 1,16%.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.