La Fed baisse à nouveau ses taux d'intérêts directeurs

A l'issue de la réunion de politique monétaire du FOMC, ce mercredi, la Fed a baissé pour la troisième de l'année ses taux d'intérêt directeurs de 25 points de base, pour se situer désormais dans une fourchette de 1,50% à 1,75%, contre 1,75% à 2% précédemment. Selon Reuters, la décision a été prise à huit voix contre deux (George et Rosengren s'y sont opposés).

Cette nouvelle baisse des taux était anticipée par les marchés : selon le baromètre FedWatch de CME, les probabilités d'un tel scénario étaient de plus de 99%, ce soir, à moins d’une heure de la publication du communiqué.

Une économie toujours tirée par la consommation des ménages

Dans ce dernier, la Fed justifie sa décision en déclarant observer que le marché du travail est resté solide, que la croissance économique a progressé à un rythme modéré, que les dépenses des ménages ont crû à un rythme soutenu, mais que les investissements des entreprises et les exportations se sont contractés. Concernant l'inflation, qui reste sous son objectif cible des 2 %, le comité relève que les mesures de compensation sont restées faibles et que les projections à long terme ont peu changé par rapport au mois de septembre.

La baisse des taux d'intérêt directeurs est présentée comme une mesure de soutien alors que les projections économiques de la Fed et une inflation proche de son objectif des 2 % restent "incertaines". Concernant de futurs ajustements du niveau de ces taux, elle indique qu’elle « évaluera quelle sera la voie la plus appropriée » à adopter à la lumière de l'évolution des données économiques et des "développements financiers et internationaux" (et non plus "agira de façon appropriée", ce qui donne à cette décision un caractère plus dovish que la précédente).

Une pause probable sur les mouvements de taux

Lors de sa conférence de presse, le président de la Fed a indiqué que cette troisième baisse des taux était une "assurance contre les risques" et que la politique monétaire était "bien positionnée" pour soutenir l'économie actuelle des Etats-Unis, et très certainement celle à venir, assurant que les effets des trois dernières baisses des taux se mesureront dans le temps sur la croissance américaine.

Comme le communiqué publié en amont, Jerome Powell a indiqué que les futurs ajustements des taux d'intérêts se feront après avoir évalué "la voie la plus appropriée à prendre", en fonction de l'évolution des données économiques et des développements financiers et internationaux. Interrogé par une journaliste du New York Times sur la possibilité d'une prochaine hausse de taux, il a déclaré que le FOMC "n'y pensait pas pour l'instant", et qu'un tel scénario ne serait pas envisagé sans une hausse significative du niveau de l'inflation.

Un discours optimiste sur le momentum

Le président de la Fed a par ailleurs déclaré que le FOMC anticipait que les risques concernant les perspectives évoluent dans un sens positif, qu'ils soient relatifs au dossier commercial ou aux résultats économiques, même si les investissements des entreprises américaines restent faibles pour leur part. En cas de conclusion de la phase 1 de l'accord commercial entre la Chine et les Etats-Unis, "les effets sur l'activité économique ne seraient pas immédiats mais auront un impact positif dans le temps". Quant auxrisques d'un Brexit sans deal , ils sont aussi jugés "moins élevés" que depuis la dernière réunion du mois de septembre.

Enfin, concernant les injections de liquidités sur le marché monétaire intraday, Jerome Powell a indiqué que les "ajustements techniques" actuels de la Fed (qui alloue jusqu'à 75 milliards de dollars quotidien au marché interbancaire depuis plus d'un mois) se poursuivront au moins jusqu'à la fin du mois de janvier.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Restez attentifs aux opportunités après les annonces du FOMC

Découvrez comment les réunions du FOMC impactent les marchés suite à celle des 15 et 16 septembre 2020.

  • Comment la prochaine réunion de la Fed peut impacter votre trading ?
  • Qu’a-t-il été décidé lors de la dernière réunion ?
  • De quelle manière les annonces du FOMC impactent le cours du dollar ?

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.