La correction des marchés la plus rapide de l'histoire, que faire maintenant ?

Le SP500 a connu la correction la plus rapide de son histoire (- 10% en 6 séances), dépassant celle du Lundi noir d'octobre 1987.

Avant cette récente correction, les indices indiquaient un excès d’optimisme, proche d’une tendance parabolique. Les indices américains, notamment, ayant augmenté dans les mêmes proportions qu’en 2016/2018, mais sur une période deux fois moindre. En outre, la période 2016-2018 avait été marquée par un marché haussier sain soutenu par une croissance mondiale synchronisée, ce qui peut difficilement être soutenu dans les conditions actuelles du marché. Alors que la production américaine commençait à peine à se remettre de la guerre commerciale avec la Chine et que la croissance restant faible en Europe, l’arrivée du coronavirus pourrait sérieusement retarder la reprise de la croissance mondiale que les marchés attendaient avec tant d'impatience pour la fin de 2020. Il s'agit d'un réveil brutal, et comme toujours dans ces cas-là, la grande majorité ne s'y attend pas, ce qui entraîne des mouvements de panique.


Est-il temps de faire marche arrière ?


Si les mesures monétaires ou fiscales peuvent tenter de rétablir la confiance, l'impact sur les marchés pourrait être de courte durée. Les outils de la banque centrale, tels que la réduction des taux ou l'injection de liquidités, peuvent s'avérer utiles à un stade ultérieur, mais n'auront que peu d'effets pour mettre fin aux craintes de pandémie. La patience est le mot clé aujourd'hui. Le nombre de nouveaux cas a atteint un pic en Chine avant de décélérer, et l'épidémie commence à se propager dans le reste du monde, d'où la nécessité de s'attendre à une ou deux semaines supplémentaires de nouvelles négatives et de marchés volatils.

Si le coronavirus devrait très probablement avoir un impact temporaire sur l'économie mondiale, l'ampleur et la durée de cet impact restent incertains. L'activité chinoise s'est fortement ralentie, les ventes d’immobilier dans les 30 grandes villes ayant baissé de près de 90 % par rapport à l'année dernière sur le mois suivant le Nouvel An.

Comme de plus en plus de personnes restent chez elles, les voyages et les événements de grande envergure pouvant être annulés, la consommation mondiale pourrait être fortement touchée, ce qui aurait un impact négatif sur les bénéfices des entreprises. Les grands groupes technologiques tels qu'Apple et Microsoft ont déjà averti qu'elles n’atteindraient pas leurs objectifs de vente, en raison du ralentissement de la demande et des perturbations de la chaîne d'approvisionnement, et ces avertissements ont eu lieu avant la récente propagation du virus hors de Chine. De nouvelles révisions à la baisse sont à craindre, et les investisseurs resteront probablement prudents jusqu'à la prochaine publication trimestrielle en avril.

En général, une phase de correction dure au moins 10 à 15 jours ; nous en sommes au 6e jour et il n'y a pas de signes techniques de basculement pour le moment. De plus, le positionnement des fonds communs de placement en actions est encore loin des creux de 2018/2019 et des niveaux d'avant la crise.

Il est probablement trop tôt pour acheter, mais pas trop tard pour vendre. Certaines actions se sont tellement bien comportées au cours des 18 derniers mois qu'il n'est pas difficile de prendre un coup près de 10 %.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Saisissez vos prochaines opportunités

Tradez sur les indices boursiers du monde entier dès aujourd'hui

  • Négociez à la hausse comme à la baisse
  • Négociez le FTSE 100 pour un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Des cotations 24h/24 exclusives

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Entraînez-vous sans risque sur votre compte démo et découvrez si vous êtes sur la bonne voie.

  • Connectez-vous à votre compte démo
  • Prenez position
  • Découvrez si votre intuition est bonne

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

  • Négociez le FTSE 100 à partir d’un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Tradez à tout moment davantage d’indices que tout autre fournisseur
  • Analysez et placez vos ordres de manière transparente sur des graphiques clairs et rapides

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance. Connectez-vous pour prendre position.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.