L’Oréal signe sa meilleure croissance annuelle depuis 2007

Le géant français de la beauté L’Oréal compte parmi les plus fortes progression du CAC 40 ce midi. Sur un indice parisien en repli de 0,38%, l’action progresse de 1,46% à 271,70€ après avoir touché un plus haut historique en début de séance à 278 euros.

La deuxième capitalisation du CAC 40 profite ce vendredi de l’excellence de ses résultats trimestriels et annuels : affichant une croissance de 8% à données comparables sur l’exercice 2019, sa meilleure performance depuis 2007, L’Oréal a fini l’année sur une note très positive grâce à la Chine, à ses ventes de soins de la peau, et à une progression particulièrement solide du e-commerce.

A l’exception de l’Amérique du Nord, demeurée en difficulté au 4e trimestre (-0,8% à données comparables sur l’année, et -2% sur la période octobre-décembre), et de l’Afrique-Moyen Orient (-4,1%), le groupe français dirigé par Jean-Paul Agon a surperformé le marché dans toutes les autres zones géographiques et sur l’ensemble de ses catégories de produits. La division professionnelle, en berne en 2018, renoue avec la croissance et progresse de 3,2%, en particulier grâce à à l marque de soin capillaire haut de gamme Kerastase et aux produits de coloration de cheveux.

Le pôle grand public tient le cap à +3,3%, les difficultés du maquillage aux USA et en Europe de l’Ouest étant été compensées par la forte progression des « Nouveaux marchés » et des soins de la peau.

Croissances exceptionnelles du luxe et de la dermocosmétique

Mais c’est surtout dans les segments porteurs du luxe et de la dermo-cosmétique que le groupe survole le marché : L’Oréal Luxe (soins de la peau et parfums) grimpe de 13,8%, et la division « Cosmétique Active », enregistre sa plus forte croissance de ces 20 dernières années à +15,5%, à un rythme deux fois supérieur à celui du marché. Pour la première fois, la marque La Roche-Posay dépasse le milliard d’euros de chiffre d’affaires.

La performance de l’entreprise se traduit aussi dans son compte de résultat, qui dépasse largement le consensus des analystes. Le résultat d’exploitation est en croissance de 12,7% à 5,54 milliards d’euros représentant 18,6% de son CA, le cash-flow opérationnel progresse de 29,8% et sa marge brute atteint 73%. Le bénéfice net par action ressort à 7,74 euros, à +9,3%.

Dans ces conditions, le conseil d’administration de L’Oréal va proposer un dividende de 4,25 euros à ses actionnaires, en hausse de 10,4% par rapport à celui de 2018, et largement au-dessus des attentes du marché à 3,85€ selon le consensus établi par FactSet.

Progression du e-commerce

Au 4e trimestre, le groupe a bénéficié de l’excellente tenue de ses ventes en Asie-Pacifique, devenue sa première zone géographique en 2019, en représentant le tiers de son chiffre d’affaires, devant l’Europe de l’Ouest (28%) et l’Amérique du Nord (25%). En Chine, en particulier, les résultats ont été spectaculaires : les ventes, réalisées pour moitié par le canal du e-commerce (qui représente par ailleurs 15,6% des ventes totales en 2019), ont bondi de 27% sur un an.

Celle de sa marque emblématique et éponyme, L’Oréal, y a enregistré une ascension de 52,3%. Le dernier trimestre a largement participé à l’accélération dans l’Empire du Milieu, en particulier grâce à la Journée des Célibataires du 11 novembre. A Hong Kong en revanche, l’activité a été « fortement impactée » en raison de la situation politique et des démonstrations populaires.

Un impact "momentané" du coronavirus sur les ventes chinoises

L’Oréal, qui a fermé ses usines et bureaux en Chine depuis le début des festivités, anticipe que la situation sanitaire de la région impacte « momentanément le marché de la beauté », mais s’attend à ce qu’après la crise, « la consommation reparte plus fortement qu’avant » comme le groupe l’a déjà observé lors de précédents épisodes tels que le SRAS en 2003. Aucun de ses 12 000 employés sur place n’a été contaminé par le coronavirus à ce jour, a aussi précisé Jean-Paul Agon ce matin aux investisseurs.

Le PDG français est par ailleurs très confiant pour 2020 alors que le marché mondial de la beauté devrait encore croître de 5 à 5,5%, à un rythme similaire à celui de 2019. Très dynamique, le secteur devrait continuer de croître fortement sur un ensemble de tendances, « les évolutions économiques, démographiques et sociologiques, l’essor des classes moyennes et supérieures, de la consommation masculine, le vielllissement de la population », mais aussi grâce à la « révolution digitale », un « formidable propulseur » pour le marché, au dépassement des circuits de distribution traditionnels au profit du numérique, à la progression de la demande des jeunes consommateurs et à la montée en gamme du marché « sur tous les continents ».

Le leadership industriel et financier du groupe français, la largeur de son portefeuille de marques, ses investissements dans le numérique et en R&D (environ 1 milliard d’euros sont prévus pour 2020) devraient lui permettre de continuer à surperformer le marché malgré un coup de froid à prévoir en Chine au 1er trimestre.

Prada in, Roger & Gallet out

Ces derniers mois, le géant français des produits cosmétiques a continué à soigner la composition de son portefeuille de marques et de ses activités

Après avoir signé l’acquisition des marques Mugler et des parfums Azzaro, qui sera formellement finalisée d’ici à la fin du 1er trimestre, L’Oréal s’est associé en décembre à Prada pour la création et la distribution de produits de beauté sous la marque italienne dont le lancement est programmé en 2021.

En début de semaine, il a aussi annoncé être entré en négociations exclusives avec la holding d’investissement Impala pour lui céder la marque Roger & Gallet qu’elle avait acquis auprès de PPR (kering) en 2008. La marque de parfums et de savons a représenté un chiffre d’affaires de 52 millions d’euros en 2018. Le projet de cession pourrait être réalisé l’été prochain.

En 2020, L’Oréal devra aussi composer avec un nouvel arrivant dans le maquillage de luxe : Hermès, qui lancera le mois prochain une première collection de rouges à lèvres qui seront proposés dans 170 de ses points de ventes. Le sellier entend accélérer le développement de son pôle parfums (5% de ses ventes totales), qui a engrangé 312 millions d’euros de CA en 2018 (+9%).

Le groupe présentera ce printemps un nouveau programme de développement à horizon 2030 que son PDG a qualifié d’ « extrêmement ambitieux ».


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Saisissez les opportunités sur actions

Positionnez-vous à la hausse ou à la baisse sur des milliers d’actions avec les CFD.

  • Bénéficiez d’une exposition totale sur les marchés en n’immobilisant qu’une petite partie de votre capital
  • Tradez avec des spreads à partir de 0,1 point seulement
  • Obtenez davantage de visibilité sur le carnet d'ordres avec un accès direct au prix du marché

Vous voyez des opportunités à saisir sur le marché des actions ?

Entraînez-vous sans risque sur votre compte démo et découvrez si vous êtes sur la bonne voie.

  • Connectez-vous à votre compte démo
  • Prenez position
  • Découvrez si votre intuition est bonne

Vous voyez des opportunités à saisir sur le marché des actions ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

  • Investissez sur une large gamme d’actions populaires
  • Analysez et placez vos ordres de manière transparente sur des graphiques clairs et rapides
  • Consultez et réagissez aux dernières actualités directement sur la plateforme

Vous voyez des opportunités à saisir sur le marché des actions ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.