L’action Ryanair grimpe de plus de 10% grâce à un milliard d’euros de bénéfices trimestriels

Le cours de l’action Ryanair profite ce midi de la publication d’un solide exercice trimestriel, une période en grande partie épargné par le coronavirus. Coté à Londres, le transporteur irlandais voit son action bondir de plus de 10,56% à 9,35€.

Le groupe a publié ce matin un bénéfice net en hausse de 13% sur la période janvier-mars à 1 milliard d’euros pour un chiffre d’affaires en progression de 10% sur un an à 8,5 milliards d’euros. Hors éléments exceptionnels cependant, ce bénéfice se contracte de 26,7%.

Les projections de Ryanair Holdings PLC - ADR pour le prochain trimestre restent en outre très négatives. Comme le reste des compagnies aériennes, le confinement de l’écrasante majorité de la population mondiale et la paralysie du trafic aérien devraient fortement impacter ses résultats : le groupe s'atend à accuser une perte supérieure à 200 millions d’euros, avec moins de 1% de son programme de vols habituels maintenu la période avril-juin.

« La majeure partie de la flotte de Ryanair a été immobilisée depuis la mi-mars en raison des restrictions gouvernementales sur le vol », précise la compagnie dans son communiqué de résultats. Le nombre de passagers a chuté drastiquement à la fin de son exercice décalé, amputant son bénéfice net de plus de 40 millions d’euros, avec une charge exceptionnelle de 353 millions d’euros dus à l’immobilisation de ses avions.

Ryanair dénonce une concurrence déloyale des aides d'Etat

Ryanair, qui va supprimer 250 postes administratifs à compter du 1er juin, et négocie actuellement quelque 3000 suppressions d’emplois supplémentaires avec les syndicats de pilotes et de personnels de cabine en Europe, déplore par ailleurs une « concurrence sectorielle distordue par des montants d’aide d’Etat illégales avec plus de 30 milliards d’euros octroyés à Lufthansa, Air France-KLM, Alitalia, SAS et Norwegian entre autres ».

Son président Michael O’Leary avait déjà critiqué la semaine dernière ces initiatives, comparant les compagnies aériennes demandeuses d’aides d’Etat de junkie et menaçant de saisir la justice.

En France, Air France-KLM a obtenu le mois dernier une aide de 7 milliards d’euros, qui a été conditionnée à la réduction drastique de ses lignes intérieures. Bercy exige par ailleurs du groupe qu’il réduise de 50% ses émissions de CO2 en France métropolitaine d’ici à la fin 2024. Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a également déclaré sur France Info ce matin qu’un plan sectoriel de soutien au secteur aéronautique sera annoncé d’ici au 1er juillet.

En Allemagne, Deutsche Lufthansa AG a révélé il y a une dizaine de jours négocier une aide d’Etat de 9 milliards d’euros qui pourrait inclure une entrée du gouvernement au capital.

Enfin, Alitalia – dont la nationalisation est prévue le mois prochain – bénéficiera de 3 milliards d’euros lors de cette opération en plus de 500 millions d’euros déjà accordés en avril. La compagnie devrait sortir de sa coentreprise avec Air France et Delta Airlines dans les quinze prochains jours.

Ryanair espère reprendre 40% de son activité à partir du mois de juillet, avec port du masque obligatoire pour ses voyageurs mais sans mesures de distanciation sociale.

Négocier les actions Ryanair

Pour acheter ou vendre des actions Ryanair, il vous suffit de :

  1. Créer un compte IG ou de vous connecter à votre compte
  2. Saisir « Ryanair » dans la barre de recherche et de le sélectionner
  3. Choisir la taille de votre position
  4. Cliquer sur « achat ou vente » sur le ticket d'ordres
  5. Confirmer l’ordre

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.