Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Kering : résultats financiers mercredi

Alors que l’épidémie de coronavirus continue de progresser, alourdissant jour après jour ses conséquences économiques, le groupe de luxe Kering présentera le 12 février ses résultats annuels avant l’ouverture de la bourse de Paris.

Après LVMH et L’Oréal, qui ont tous les deux fait état d’une année 2019 record, le propriétaire de Gucci et d’Yves-Saint-Laurent devra présenter un solide 4e trimestre et se montrer rassurant sur l’impact de la situation sanitaire en Chine sur son début d’année 2020.

Propriétaire tricolore des marques Gucci et Yves Saint Laurent, la Maison de François Pinault a progressé de 48% à la bourse de Paris en 2019, un rallye haussier spectaculaire mais qui reste bien en-deçà de celui de son concurrent LVMH à +68%.

Le titre impacté par la situation du coronavirus

Mais depuis trois semaines, les « Kohl » du CAC 40 (Kering, L’Oréal, Hermès, LVMH) comptent parmi les valeurs boursières les plus chahutées par le coronavirus dans un secteur dont la Chine représente aujourd’hui un tiers de la demande mondiale.

Après avoir atteint un plus haut historique le 17 janvier à 610,2 euros (avec un pic à 614,9 euros en intraday), l’action Kering a commencé à chuter à partir du 21 janvier. Sur un mois glissant, elle s’est dépréciée de 5,7%, et elle a chuté de 7,3% depuis son plus haut de janvier. Terminant à 565,7 euros vendredi, le titre se contracte de 0,21% ce lundi midi.

Un redressement de Bottega Veneta bienvenu au 3e trimestre

Chez Kering, la zone Asie-Pacifique hors Japon a pesé pour 33% de son chiffre d’affaires au 3e trimestre. Sur cette période, le groupe a enregistré un CA de 3,885 milliards d’euros, en hausse de 11,6% à données comparables, parvenu à redresser la barre d’un premier semestre 2019, dont le résultat net avait été grevé du versement d’une pénalité et impôt de 1,25 milliard d’euros au fisc italien

Les investisseurs ont salué le retour à la croissance de Bottega Veneta, en grande difficulté en 2018 (-3,4%), qui a rebondi de 7% au troisième trimestre, à 284,3 millions d’euros, porté par le succès des collections de son nouveau directeur artistique, Daniel Lee, ancien directeur du design prêt-à-porter chez Céline, en remplacement de Tomas Maier, resté 17 ans à la tête de la griffe italienne. La marque experte du cuir tressé a par ailleurs accueilli un nouveau directeur général depuis le 1er septembre, Bartolomeo Rongone, ex- directeur des opérations d’Yves-Saint-Laurent.

Le vaisseau amiral du groupe, Gucci, a progressé de 10,7% à données comparables entre juillet et septembre avec 2,375 milliards d’euros, après +12,7% au 2e trimestre et 20% au premier trimestre. Heurtée par une base de comparaison défavorable, la marque a toutefois essuyé au cours de l’année les conséquences de la guerre économique entre la Chine et les Etats-Unis, en particulier sur ses ventes américaines où elle a pâti de la baisse du tourisme asiatique.

Rumeurs de rachat

Yves Saint Laurent a enregistré une croissance de 10,8% à 506,5 millions d’euros, et l’ensemble des autres marques du groupe 612,3 millions d’euros, en hausse de 16,3%. Le pôle corporate, renforcé grâce à un partenariat avec Richemond (Cartier, Alaia, Montblanc…), a gagné 24,8% à 106,8 millions d’euros.

Au début du mois de décembre, Bloomberg a révélé que Kering avait approché le spécialiste des vêtements de luxe de montagne Moncler qui a enregistré en 2018 des ventes records de 1,42 milliard d’euros et une marge opérationnelle de plus de 29%, au-dessus de la moyenne du secteur. Une rumeur qui avait été bien accueillie en bourse, confortant le scénario des analystes d’un plan de croissance externe privilégiant des maisons renommées sur des marchés de niche.

Prévisions financières et cours de l’action Kering

Selon le consensus des analystes compilé par S&P Global Market Intelligence, les estimations de chiffre d’affaires 2019 pour Kering sont de 15 815 millions d’euros contre 13 665 en 2018, pour un EBITDA de 5 848 millions d’euros. En revanche, le consensus table sur un rendement moins important qu’en 2018, à 2,05% contre 2,55% l’année dernière. Ainsi, le résultat net est attendu à 2367 M€ contre 3715 M€ en 2018, avec un bénéfice net par action à 19,5€ alors que celui-ci s’est élevé à 29,5€ pour l’exercice précédent.

L’objectif de cours moyen de S&P Global Market Intelligence ressort à 602,33€ avec une recommandation moyenne à « accumuler ». Le consensus FacSet a abaissé ces dernières semaines son cours cible sur le titre, la jugeant si ce n’est chère, actuellement à l’équilibre. Il table sur un cours cible à 569€ à « conserver », notant par ailleurs que la situation sanitaire en Chine « assombrit les perspectives de vente ».


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Découvrez comment prendre position sur les marchés

Découvrez tous les marchés sur lesquels vous pouvez trader et leur fonctionnement grâce au cours d’ « Introduction aux marchés financiers » disponible sur IG Academy.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.