Guerre commerciale Chine-US : le bras de fer se déplace sur le terrain des devises

La chute spectaculaire du yuan lundi a déplacé la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis sur le terrain du marché de changes. Passant la barre des 7 yuans le dollar, la paire USD/CNH, qui a touché son plus bas niveau depuis plus de onze ans, a provoqué la colère du président des Etats-Unis ;

Dans une série de tweets, Donald Trump, qui accuse régulièrement ses « partenaires » commerciaux de manipulation de devise, a blâmé Pékin hier soir d’être à l’origine de la chute du cours de la monnaie chinoise, sans manquer d’appeler la Réserve fédérale américaine à réagir.

Le gouverneur de la Banque populaire de Chine (PBOC) s’était défendu plus tôt dans la journée d’utiliser le marché des changes comme une arme dans le conflit commercial ouvert qui oppose son pays aux Etats-Unis depuis plus d’un an, expliquant que la chute du yuan était la conséquence des sanctions économiques américaines sur les importations chinoises actuelles et à venir.

L’accusation des Etats-Unis a pris une dimension plus « officielle » cette nuit lorsque le département du Trésor américain a publié un communiqué expliquant qu’il avait déterminé que « la Chine était un manipulateur de devise » , une première depuis 1994, et qu’une procédure auprès du FMI allait être engagée pour remédier à « l’avantage compétitif déloyal » créé par « les récentes actions de la Chine ».

30 milliards de yuans d'émissions obligataires

Afin de calmer le jeu et assortir une preuve concrète à sa défense, la PBOC a abaissé ce matin le taux pivot du yuan de 6,9871 à 6,9683 pour un dollar, selon une information de Bloomberg, et annoncé une émission d’obligations de 30 milliards de yuans à Hong Kong, afin de renforcer le cours de la monnaie en injectant plus de liquidités offshore. Car la baisse du cours du yuan s’annonce à double tranchant pour la Chine : autant elle peut permettre d’alléger l’impact des sanctions tarifaires des Etats-Unis sur son économie, autant une dévaluation trop importante peut nuire à terme à ses propres intérêts, en créant de l’instabilité sur ses marchés et faisant fuir les flux de capitaux.

A la suite de cette décision, le cours a légèrement repris pour se situer à 7,0706 CNH le dollar, en progression de 0,40% ce matin vers 10h30, sans récupérer pour l’instant la majorité de ses pertes de la veille. Le mouvement baissier sur le yuan, qui a en réalité débuté la semaine dernière après les nouvelles menaces tarifaires de Trump, a entraîné les analystes à réviser leurs projections de cours pour la fin de l’année. Du côté de Bank of America, les anticipations sur la paire USD/CNH sont haussières à 7,3 contre 6,63 précédemment. Chez Citygroup, les projections sont davantage pessimistes à 7,5.

La hausse de ton de Donald Trump à l’égard de la Chine est évidemment corrélée à l’expectative de la prochaine réunion de la Réserve fédérale américaine du mois de septembre. En créant des conditions de négociation orageuses avec la Chine, et donc de risque accru sur la croissance mondiale, le président des Etats-Unis s’assure de meilleures probabilités d’une nouvelle baisse des taux de la Fed à la rentrée, et à un niveau plus important que celle décidée la semaine dernière.

Droits de douanes et promesses d'achats

En annonçant de nouveaux droits de douanes sur les 300 milliards de dollars d’importations chinoises qui échappaient encore aux sanctions américaines à partir du 1er septembre, Trump s’attendait peut-être à une réaction plus systématique de Pékin sur le terrain des promesses d’achat. Or, malgré une réponse de principe, la Chine a en réalité maintenu – du moins officiellement - ses intentions de bonne volonté, encore hier, en dressant une liste à la Prévert des achats de produits agricoles américains honorés ces derniers jours, et sans droits de douanes.

Les manœuvres d’appareil de manipulation de change de la part la PBOC sont difficilement décelables sur une aussi courte période de quelques jours. Le regain de tensions a vraisemblablement joué sur la faiblesse du yuan mais la brutalité à laquelle la monnaie a décroché face au dollar, avec un tel gap haussier sur la paire entre deux séances, reste rare et pour le moins énigmatique.

Les accusations du président des Etats-Unis et du département américain au Trésor ont mis un terme à la relative bonhomie de Pékin cette nuit, quia annoncé suspendre les achats de produits agricoles américains. Selon l’expression de Hu Xijin, rédacteur en chef de Global Times, réputé proche du pouvoir central, « C’est la guerre, la Chine n’attend plus de signes de bonne volonté de la part des Etats-Unis ».


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

La guerre commerciale mondiale menée par Donald Trump

Tout ce que vous devez savoir concernant la confrontation entre Trump et la Chine.

  • Que s'est-il passé jusqu'à présent ?
  • Actions, pétrole et autres marchés à surveiller
  • Découvrez comment profiter de la volatilité

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.