Goldman Sachs bullish sur la tech américaine, bearish sur le pétrole

Malgré la récession économique et les craintes d’une nouvelle vague de coronavirus, la tech américaine va continuer à surperformer les indices boursiers à moyen terme, et non sans vigueur : le stratégiste en chef des marchés actions de Goldman Sachs en est persuadé.

Dans une note publiée vendredi dernier, David Kostin partage des anticipations particulièrement bullish sur le secteur des « technologies de l’information », les GAFAM et leurs acolytes. A contrario, il identifie les valeurs de l’énergie, compartiment le plus à la traîne à Wall Street depuis le début de l’année, comme celles à éviter dans les semaines à venir.

Goldman Sachs croit à une reprise rapide

« Beaucoup de discussions avec nos clients ont tourné autour de l’apparente décorrélation des actifs financiers avec l’économie. La plupart des investisseurs institutionnels ont été sidérés par la juxtaposition de la plus forte chute du PIB jamais enregistré et du rallye de 36% de Wall Street, tout comme nous », rapporte le responsable des marchés actions de Goldman Sachs.

« Mais la combinaison d’une amélioration des données incrémentales et l’extraordinaire soutien [de politique monétaire] a été suffisante pour assurer au marché que les dommages financiers subis par les entreprises en raison du coronavirus seront finalement de courte durée », avance-t-il.

Dans ce contexte, David Kostin estime que l’excellente performance du secteur de la tech, en progression de 7% en year-to-date vendredi soir (12/06) malgré une correction de 5,2% du Nasdaq la veille, devrait poursuivre sur sa lancée. « Alors que le marché s’effondrait, le secteur a su résister grâce ses à ses attributs, dont son solide bilan, ses marges élevées et la résilience de ses résultats financiers ».

Excès de popularité

Pour le spécialiste, les risques pesant sur la tech incluent les possibilités d’une régulation plus importante du secteur et d’une taxation internationale des Gafa, mais aussi sa popularité. Déjà vertigineuse, elle s’est encore accrue avec l'afflux sans précédent de dizaines de milliers de traders particuliers sur les marchés, arrivés principalement via l’appli de trading américaine Robinhood.

L’ampleur du phénomène est telle qu’elle est clairement considérée par les observateurs comme la pédale d’accélération du rallye de ces dernières semaines et du niveau stratosphérique des actions des Gafam qui l’ont accompagné. « Si un mouvement de derisking trop brutal se présente, le secteur pourrait donc sous-performer », estime David Kostin, qui sous-entend donc que ces titres sont à court-terme survalorisées.

Il reste par ailleurs résolument pessimiste sur l’évolution des valeurs du segment de l’énergie. Même après leur récent rebond à la faveur des mesures de déconfinement, les perspectives restent baissières. Pour l’équipe matières premières de Goldman Sachs, les fondamentaux du pétrole ne devraient pas connaître de changement radical d’orientation « de sitôt » et les cours du brut pourraient potentiellement corriger de 20% à moyen terme.

Si les projections de Goldman Sachs sur le pétrole semblent largement partagées, son optimisme sur l’orientation des marchés actions divise davantage. Car le caractère inédit de la crise du coronavirus donne lieu à une myriade de scénarios sur les perspectives économiques. Si l’administration Trump ou encore Morgan Stanley, par exemple, veulent croire à un rebond, les dernières interventions de Jerome Powell et d’autres membres de la Fed témoignent d’anticipations beaucoup plus prudentes.

Pour Christophe Barraud, auréolé meilleur prévisionniste zones US/euro et Asie par Bloomberg depuis plusieurs années, les répercussions de la crise sanitaire sont clairement sous-évaluées. « Les marchés "pricent" actuellement un "rebond en V" mais ce ne sera pas du tout le cas, la reprise économique sera extrêmement lente" », a-t-il prévenu encore la semaine dernière, interrogé par BFM Bourse.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Avez-vous trouvé vos prochaines opportunités ?

Saisissez-les dès à présent.

Investissez en bourse sur plus de 17'000 valeurs depuis notre plateforme plusieurs fois récompensée avec des spreads compétitifs sur indices, actions, matières premières et plus encore.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.