FTSE 100 : la bourse de Londres profite de la chute de la livre dans un contexte de Brexit à haut risque

Après une journée particulièrement tumultueuse de l’autre côté de l’Atlantique, le Footsie entame la séance dans le vert, l’indice star de la bourse de Londres bénéficiant de la chute de la livre sterling, qui a perdu 0,61% face au dollar hier et continue de s’affaisser ce matin à -0,12%. Quant à la paire EUR/GBP, celle-ci a pris +0,51% mercredi et s’apprécie de +0,15% depuis l’ouverture.

Cours de la livre et du FTSE 100 le 28 août 2019

(FTSE : courbe orange / GBP : courbe jaune)

Profitant de cet effet devise, le FTSE 100 compte l’essentiel de ses composantes dans le vert, et gagne +0,98% vers 11h à 7184 points, dans un contexte de scénario à haut risque pour le Brexit.

Le spectre d’un Brexit sans accord, qui plane sur le Royaume-Uni depuis plusieurs mois, a pris une nouvelle dimension mercredi alors que la Reine d’Angleterre a annoncé la session du Parlement britannique à compter du 9 septembre et jusqu’au 14 octobre, à la demande du Premier ministre Boris Johnson.

Le « coup » très risqué de Bojo

Officiellement, cette suspension parlementaire a pour ambition de permettre au gouvernement d’avancer sur des travaux de politique intérieure, mais personne n’est dupe. La stratégie du successeur de Theresa May est claire : partisan d’une sortie de l’Union européenne « à tout prix » le 31 octobre prochain, il réduit franchement la marge de manœuvre de Westminster pour faire passer à temps une législation qui empêcherait un Brexit sans accord. Les députés ne disposent désormais que de la semaine prochaine, et d’à peine 18 jours à compter du 15 octobre pour légiférer sur le Brexit, dans un contexte politique extrêmement divisé. Le ministre du Brexit britannique a ainsi déclaré que « la France et le Royaume-Uni doivent se préparer à un no deal et commencer des discussions bilatérales sur la façon d’en atténuer les effets ».

Pour sa part, la Commission européenne ne commente pas les plans de suspension du Parlement britannique, indique qu'elle a besoin de propositions « concrètes » du Royaume-Uni sur le Brexit, et que « le plus tôt sera le mieux ».

Mais cette manœuvre d’appareil surprise est également très risquée pour son propre camp, car elle expose le gouvernement conservateur à une motion de censure pouvant le renverser et menant à des élections générales. Au-delà du tollé qu’elle provoque au sein de l’opposition, sa radicalité n’abrite pas Bojo de potentielles divisions au sein de sa majorité. Ce matin, la presse anglaise a notamment révélé que la député conservateur écossaise, Ruth Davidson, serait sur le point de démissionner, officiellement pour raisons personnelles.

Tarifs et négociations commerciales Chine-USA

Enfin, à noter, ce matin : la reprise des indices européens alors que la Chine vient d’annoncer que les négociations continuaient avec les Etats-Unis, que les deux parties s’appliquaient à « créer des conditions de négociations », tout en précisant néanmoins qu’elle dispose de « beaucoup de mesures de rétorsion » et que le pays espérait toujours que les Etats-Unis annulent les futures taxes annoncées « pour éviter une escalade des tensions dans le conflit commercial ».

Hier, le Bureau du représentant américain au Commerce a fait savoir que Washington appliquerait bien, comme annoncé, une taxe de 15 % sur un ensemble de produits d’importation chinois d’un montant total de 300 milliards de dollars. Une première salve de produits sera taxée dès le 1er septembre, et la seconde le 15 décembre. Côté Chinois, la taxation de 75 milliards de dollars d’importations américaines supplémentaires entrera également en vigueur le 1er septembre.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.