Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

FTSE 100 : la bourse de Londres ouvre en légère hausse, balancée entre la Chine et de mornes projections économiques

Les bourses européennes ouvrent en petite hausse ce jeudi matin, soutenues par la bonne tenue des exportations chinoises au mois d'avril.

Le FTSE 100 à Londres affiche une petite progression de 0,14% après avoir terminé sur une très légère progression hier (+0,07%). A Francfort, le Dax 30 (Allemagne 40 affiche +0,35%, et à Paris, le CAC 40 (France 40) s’échange à +0,44% au-dessus des 4450 points.

Contre toute attente, la balance commerciale de l’Empire du Milieu s’est redressée à 45,34 milliards de dollars au mois d’avril, grâce à une progression des exportations de 3,5% par rapport à la même période en 2019, alors que le consensus anticipait une contraction de plus de 15%. Les importations ont en revanche ralenti leur rythme de 14,2%, plus fortement que les anticipations de Wall Street à -11,2%.

En Europe, la banque centrale d’Angleterre (Bank of England, BoE) a délivré une décision de politique monétaire sans surprise, maintenant le niveau de ses taux d’intérêts directeurs à 0,10%, ainsi que celui de ses engagements de rachats d’actifs à 645 milliards de livre sterling. La BoE a souligné que les risques pesant sur le momentum économique du pays demeuraient très élevés.

La Bank of England prévoit une année 2020 noire, mais une reprise rapide

Selon ses estimations les plus pessimistes, le PIB de Londres pourrait s’écrouler jusqu'à 14% en 2020 et le taux de chômage bondir à 8%. Ces projections sont plus pessimistes que celles de la Commission européenne, qui anticipe à ce stade une contraction de 8,3% en 2020, avant une reprise de 6% en 2021 – même si la BoE s’est voulue rassurante en déclarant que cette reprise serait « beaucoup plus rapide » que lors de la dernière crise financière de 2008.

Sa décision a permis à la livre de se reprendre face au dollar après un plus bas de deux semaines. La paire GBP/USD progresse de 0,33% ce matin à 9h, à 1,2384$.

En attendant, Londres est toujours confinée. Dans le pays, le bilan du coronavirus a dépassé hier soir celui de l’Italie avec plus de 29 400 morts, un chiffre qui ne comptabilise pas les décès suspects non confirmés par un test Covid-19.

Un bilan sanitaire très critiqué

Interpellé par les parlementaires de la Chambre des Communes sur ce lourd bilan, le Premier Ministre Boris Johnson a exprimé ses « profonds regrets » et reconnu des « difficultés d’approvisionnement » de tests et d’équipements de protection sanitaire. S’engageant à rendre disponible 200 000 dépistages par jour d’ici à la fin du mois, Boris Johnson devrait dévoiler dimanche sa stratégie de déconfinement.

Les conséquences économiques du coronavirus sur le Royaume-Uni sont particulièrement lourdes : plus de 6 millions de personnes sont actuellement au chômage partiel. D’après la BoE, les investissements des entreprises devraient chuter de 50% par rapport à leur niveau « habituel » au 2e trimestre.

Un déconfinement allemand plus rapide que prévu ?

Ailleurs en Europe, le gouvernement français dévoilera cet après-midi les contours du déconfinement qui doit débuter lundi 11 mai. En Allemagne, la Chancelière Angela Merkel a annoncé hier soir de nouvelles mesures d’assouplissement, dont la possible réouverture des restaurants dès le 12 mai prochain.

Publiés ce matin, les chiffres de la production industrielle française et allemande sont décevants : les premiers chutent de 16,2%, les seconds de 9,2%. La balance commerciale de l'Hexagone, à -3,3 milliards d'euros, s'est toutefois redressée au mois de mars.

Aux Etats-Unis, le président Donald Trump a poursuivi sa rhétorique agressive à l’égard de la Chine, indiquant qu’il serait en mesure de rapporter si cette dernière remplit ses obligations convenues dans leur accord commercial « dans une semaine ou deux ». Il a également déclaré qu’il n’accordait aucun crédit aux chiffres du bilan des victimes du coronavirus de la Chine, contrairement à ceux des Etats-Unis.

Wall Street concentrée sur le chômage américain

Cet après-midi, l’attention des marchés financiers se portera principalement sur les nouvelles statistiques hebdomadaires du chômage américain (consensus à 3 millions). Elles seront suivies demain du rapport NFP sur les créations d’emplois dans le secteur non agricole (consensus à -22 000).

Outre-Atlantique, plus de 20,23 millions de personnes sans emploi ont été comptabilisées au mois d’avril par l’enquête de l’institut privé ADP. Ces six dernières semaines, près de 30 millions de personnes se sont inscrites au chômage, selon les données du département du Travail américain, dont près de 3,84 millions la semaine dernière.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.