La Fed laissera ses taux d'intérêts à zéro aussi longtemps que durera la crise du Covid

Mise à jour- 21h15 conférence de presse Jerome Powell

La Fed a laissé inchangé le niveau de ses taux d'intérêts directeurs à 0-0,25% ce soir. Le Comité monétaire a indiqué dans son communiqué qu'ils seraient maintenus dans cette fourchette jusqu'à ce qu'il soit "convaincu que l'économie a résisté aux événements présents [et qu'elle soit] en passe à nouveau d'atteindre ses objectifs d'emploi maximum et de stabilité des prix".

La Réserve fédérale américaine considère que "la crise sanitaire en cours pèsera lourdement sur l'activité économique, l'emploi et l'inflation à court terme, et [qu'elle] fait courir des risques considérables sur les perspectives conjoncturelles à moyen terme".

Elle confirme par ailleurs son programme d'achats de bons du Trésor, de dette aux agences fédérales et aux municipalités, de titres de créances hypothécaires à des "montants nécessaires au fonctionnement du marché", tout comme ses opérations sur le marché du repo interbancaire. "Le Comité surveillera étroitement les conditions du marché et reste disposé à adapter ses plans de façon appropriée".

Jerome Powell s'attend au pire pour le 2e trimestre

Lors de sa conférence de presse, le président de la Fed a souligné à plusieurs reprises que la Réserve fédérale comme le gouvernement américain devront très probablement adopter de nouvelles mesures de soutien à l'économie pour aider le pays à traverser cette crise exceptionnelle.

La banque centrale "continuera d'utiliser ses pouvoirs avec agressivité, force et confiance jusqu'à ce que les Etats-Unis retrouvent le chemin de la reprise" a-t-il déclaré, en précisant que la politique monétaire et le rythme actuel de ses rachats d'actifs étaient pour l'instant appropriés.

Considérant "la durée et la profondeur de la crise encore incertaines", Jerome Powell s'attend à ce que le chômage atteigne un niveau à deux chiffres au mois de mai, et a prévenu que "le deuxième trimestre [de l'économie américaine serait] pire que tout ce que nous avons vu", après une contraction du PIB de 4,8% au premier trimestre.

A Wall Street, les indices boursiers ont ralenti temporairement leur ascension après le communiqué du FOMC, visiblement déçus que la Fed ne s'engage pas dans de nouvelles actions de soutien monétaire, ou ne revienne pas sur ses précédents engagements chiffrés, mais se sont vite repris. Après la conférence de Jerome Powell, le DowJones progressait de plus de 2,48% et le S&P de 3%. Le Nasdaq bondissait de 3,85%.

Ces dernières semaines, la Réserve fédérale a accompagné ses coupes de taux d’intérêts d’un spectaculaire bazooka de liquidités. Après avoir d’abord procédé une augmentation significative de ses interventions sur le marché du repo (1500 milliards de dollars entre le 12 et le 15 mars), elle a annoncé l’achat de 500 milliards de dollars de bons du Trésor et de 200 milliards de dollars de titres hypothécaires.

Surtout, elle a enfoncé le clou 10 jours plus tard en s’engageant dans la voie d’un plafond de rachats « illimité » de bons du Trésor et d’obligations d’entreprises. Dans ce contexte, son bilan s’est particulièrement alourdi pour atteindre 6600 milliards de dollars.

La banque centrale a par ailleurs annoncé lundi l'élargissement du champ de son programme d’emprunt et de rachats de dettes dédié aux Etats et municipalités (500 Md$) en le rendant éligible aux comtés ayant au moins 500 000 habitants et les villes de 250 000 habitants, alors qu’il était initialement réservés à ceux comptant respectivement plus de 2 et d’1 million de personnes.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Restez attentifs aux opportunités après les annonces du FOMC

Découvrez comment les réunions du FOMC impactent les marchés suite à celle des 15 et 16 septembre 2020.

  • Comment la prochaine réunion de la Fed peut impacter votre trading ?
  • Qu’a-t-il été décidé lors de la dernière réunion ?
  • De quelle manière les annonces du FOMC impactent le cours du dollar ?

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.