Fed : entre pression politique et hausse des prix

Le puissant rallye en place depuis le début de l’année sur les indices américains et mondiaux s’est fait sur des attentes très concrètes : banques centrales plus accommodantes et espoirs de détente des relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Sur les questions commerciales, l’année n’a été qu’une succession de contrepieds même si le marché veut croire que les choses changeront bientôt avec de nouvelles réunions commerciales prévues cette semaine et en octobre.

En ce qui concerne les banques centrales, la BCE a encore assoupli sa politique monétaire mais le marché attend toujours beaucoup de la Fed…et c’est là que le risque se trouve. En effet, entre la baisse de taux fin juillet et la baisse de taux attendue mercredi soir, les choses ont changé. Même si des actions concrètes se font toujours attendre, Etats-Unis et Chine ont accepté de reprendre les négociations après la violente escalade des tensions début août et l’annonce de nouvelles taxes commerciales. Sur le front de l’inflation, il n’y a pas de détente, c’est même plutôt l’inverse : l’inflation core aux Etats-Unis (hors alimentation et énergie) est passé de 2% en mai à 2.4% en août, son plus haut niveau depuis juillet 2018, sachant que ce niveau était également le plus haut niveau atteint depuis…septembre 2008 !

Même s’il s’agit d’un évènement court terme dont la durabilité est incertaine, et donc ses conséquences sur l’inflation, l’attaque des installations pétrolières saoudiennes et l’envolée des cours qui a suivi ne va pas dans le sens d’une détente des prix.

Sur le front de l’emploi, le taux de chômage aux Etats-Unis évolue toujours sur des niveaux pas vu depuis 50 ans, même si le rythme des créations d’emplois a ralenti ces derniers mois.

Pour résumer, la Fed s’apprête à baisser une nouvelle fois ses taux avec une inflation « core » au plus haut depuis 2008, un taux de chômage au plus bas depuis 50 ans, un bond spectaculaire du pétrole et un indice SP500 à 1% de son sommet historique ! Donc il serait très surprenant d’assister à un mouvement d’envergure ce soir et si baisse de taux il y a, le communiqué et la conférence de presse de Jerome Powell ne devraient pas être extrêmement « accommodants ».

Même si la Fed soulignera les risques baissiers liés à l’environnement économique mondial, les facteurs domestiques devraient l’empêcher d’aller trop loin dans son assouplissement.

Sans compter qu’une approche trop souple dans un contexte de forte pression politique pourrait mettre un peu plus à mal sa crédibilité. Un message globalement neutre malgré une baisse de taux serait un moyen d’afficher de la distance avec les pressions de l’administration américaine.

La remontée des taux, en Europe et aux Etats-Unis notamment, observée ces derniers jours s’est faite avant la décision de BCE mais également après, traduisant potentiellement une défiance du marché sur la capacité de la Fed à assouplir encore beaucoup sa politique monétaire. Les probabilités d’une baisse de taux (Futures Fed Funds) avoisinaient 100% il y a seulement quelques jours contre à peine de plus de 50% mercredi…


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Restez attentifs aux opportunités après les annonces du FOMC

Découvrez comment les réunions du FOMC impactent les marchés suite à celle des 15 et 16 septembre 2020.

  • Comment la prochaine réunion de la Fed peut impacter votre trading ?
  • Qu’a-t-il été décidé lors de la dernière réunion ?
  • De quelle manière les annonces du FOMC impactent le cours du dollar ?

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.