Facebook : le parquet de New York officialise l’ouverture d’une enquête antitrust

Selon une déclaration du procureur général de New York rapportée par Bloomberg, l’Etat de la Grosse Pomme vient de lancer une enquête « multi-états » concernant de possibles pratiques anticoncurrentielles de Facebook.

Cette procédure, qui s’appuie sur une coalition bipartisane républicaine/démocrate de plusieurs Etats, est lancée dans le but de savoir si le géant des réseaux sociaux « entrave la concurrence et expose ses utilisateurs à certains risques » a déclaré Letitia James, la procureure générale de New York.

« Nous utiliserons tous les outils d’enquête à notre disposition pour déterminer si Facebook a mis en danger les données des consommateurs, a réduit la qualité de leurs choix, ou augmenté le prix des publicité », a-t-elle indiqué. Parmi les Etats américains se joignant à cette opération, on compte le Colorado, la Floride, l’Iowa, le Nebraska, la Caroline du Nord et le district de Columbia.

Google devrait suivre

Il y a quelques jours, le Washington Post avait révélé qu’une vaste enquête multi-états visant Google serait ouverte. Ce matin, le Wall Street Journal a pour sa part indiqué que deux enquêtes menées séparément viserait et Facebook et Google. Celle concernant Google devrait être annoncée lundi lors d’une conférence de presse tenue à l’exterieur de la Cour suprême des Etats-Unis. Elle regroupera trois douzaines de procureurs de différents Etats, indique le WSJ, et sera menée par le procureur général de l’Etat du Texas.

Elle entend déterminer l’impact du moteur de recherche le plus utilisé de la planète sur le marché de la publicité digitale et sur les choix des internautes en matière de publicité et d’information.

Le précédent Cambridge Analytica

Au mois de juin, Facebook a versé 5 milliards de dollars d’amende à l’autorité de la concurrence américaine (Federal Trade Commission) pour avoir manqué à ses obligations de protection des données de ses utilisateurs, épinglée à la suite du scandale de Cambridge Analytica.

Le réseau social s’est engagé auprès de la FTC d’adopter de nouvelles mesures de protection et de contrôles indépendants, et de nouvelles conditions d’utilisation et d’accès aux données personnelles sur ses différentes plateformes (Facebook, Instagram, Messenger, WhatsApp).

Pour sa part, Google fait déjà l’objet d’une investigation du département de la Justice américain et qui cible également Apple. Il cherche à déterminer si ces acteurs « procèdent à des pratiques ayant réduit la concurrence, empêché l'innovation ou affecté les consommateurs ».

Le but de l'enquête est « d'évaluer les conditions de la concurrence sur les plates-formes en ligne d'une façon objective et équilibrée et de s'assurer que les Américains ont le choix de la concurrence », avait précisé un communiqué. Pour le Wall Street Journal, rien n’indique pour l’instant que les investigations fédérales et celles des Etats seront coordonnées.

Cet après-midi, vers 16h à Wall Street, sur le Nasdaq (US Tech 100) en légère baisse (0,09%, à 8107 points), Facebook Inc (DE) décroche de 2,12 %, et Google (Alphabet Inc - C (All Sessions)) de 0,43 %. Apple Inc (DE) baisse de 0,25%.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Le trading sur crypto-monnaies

Investissez sur les crypto-monnaies au travers des CFD avec IG Bank.

  • Vous n’avez pas besoin de posséder des crypto-monnaies
  • Tradez sur le bitcoin, l’ether, le ripple et le litecoin
  • Négociez sur des marchés à la hausse et à la baisse

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.