Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

EUR/USD : la correction de Wall Street n'a pas fait plier l'euro

La monnaie européenne a présenté une bonne tenue face au dollar (EUR/USD) ces dernières 24h malgré une séance américaine marquée par sa plus forte correction depuis trois mois.

Jeudi soir, le décrochage des indices de Wall Street a bénéficié au cours du dollar qui s’est redressé jusqu’à 96,96 face à un panier de devises, à l’exception du yen et du franc suisse qui ont respectivement grimpé à 106,57 (USD/JPY) et 0,9377 (USD/CHF).

L’EUR/USD s’est pour sa part affaissé dans la nuit à 1,1276$ alors qu’il avait franchi la barre des 1,14$ jeudi en fin d’après-midi. Mais il a été globalement moins touché que les autres devises, telles que les dollars australien et canadien, ou encore la livre sterling.

Pour leur troisième séance consécutive de chute, et au lendemain de la décision de la Fed, les actions américaines ont précipité jeudi leur correction. Le S&P 500 (US 500) a chuté de 5,89%, le Russel 2000 de 7,58%, le Dow Jones (Wall Street) de 6,9% et le Nasdaq (US Tech 100) – après ses trois records historiques en moins d’une semaine – s’est replié de 5,27%.

Volatilité et chute des marchés américains

Sur fond de prises de gains après le récent rallye des indices américains, l'aversion au risque a repris le dessus à Wall Street. La remontée du nombre de cas de coronavirus dans une vingtaine d’Etats américains, qui a porté le bilan des infections dans le pays à plus de deux millions de personnes, a porté un vif coup d’arrêt à l’optimisme des opérateurs, par ailleurs écorché par les propos pessimistes de Jerome Powell sur la perspective d’une reprise en V aux Etats-Unis.

Le retour des incertitudes a entraîné avec lui son lot de volatilité. Le Vix, l’indice de référence en la matière adossé au S&P 500, a passé le cap des 40 après la fermeture de la bourse de New York alors qu’il évoluait sous les 27 en début de journée.

Dans ce contexte, la résistance relative de l’euro peut s’expliquer par les signaux plus positifs de l’évolution du Covid-19 au sein du Vieux Continent, mais également par les réponses monétaires et budgétaires récemment apportées par la zone euro. L’augmentation de l’enveloppe du programme de rachats d’actifs de la BCE de 600 milliards d’euros, et l’espoir d’un plan de relance européen de 750 milliards d’euros ont conforté la reprise de la devise à un plus haut de trois mois.

Entraînez-vous au trading avec 20 000 CHF de fonds virtuels, ou créez un compte réel si vous êtes prêt à vous lancer avec un compte de trading en argent réel

Ce matin, la volatilité reste élevée avec un Vix proche des 35. En Europe, les marchés actions ont démarré la séance en berne avant de connaître une spectaculaire remontée dès la première demi-heure de séance. Après une chute de 4,71% hier, le CAC 40 (France 40) rebondit en fin de matinée d’environ 1,8% à 4900 points. Le Dax 30 (Allemagne 40) et le FTSE 100 récupèrent environ 1%.

Du côté de l’EUR/USD, l’euro est déjà parvenu à remonter au-dessus des 1,13. En hausse de 0,15%, la paire EUR/USD s’échange à 1,1315$. Le dollar index corrige d’environ 0,26% à 96,56.

Techniquement, le cours de l'EUR/USD est dans l'attente, il consolide entre son R1 et R2 mensuel des points pivots à 1,1240 et 1,1384, observe Valentin Aufrand, analyste technique de marché. « Les perspectives sont neutres à court terme tant que l'EUR/USD évolue dans ce range. Une sortie par le haut suggérerait une reprise de la tendance haussière tandis qu'une sortie par le bas suggérerait un renversement baissier », explique-t-il.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.