EUR/USD : l’euro agité par une BCE 'prête à décevoir' les marchés

L’euro a de nouveau cédé du terrain face au dollar ce jeudi sur la majeure partie de la séance, la paire EUR/USD s’échangeant à 1,1063 USD cet après-midi peu après l’ouverture des marchés américains. Mais les derniers propos d’un membre de la BCE ont fait remonter brusquement le cours de la monnaie unique, qui s’échange à 1,1078 USD vers 16h50.

Cette semaine, l’inquiétude des marchés face à l’inversion de la courbe des taux et le dossier commercial sino-américain a renforcé le dollar face à l’euro. Mais ce dernier a rebondi ce jeudi après-midi après la dernière de trois déclarations de gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) se faisant écho en faveur d’une politique moins accommodante que prévu.

Cours CFD de la paire EUR/USD 29 août (15 min)

Après Guindos mardi, Nowotny a déclaré dans un entretien paru ce matin dans le quotidien autrichien Wiener Zeitung que la BCE « a été trop loin dans le passé pour satisfaire les attentes des marchés et devrait être prête parfois à les décevoir », indiquant ainsi que la banque centrale pourrait ne pas baisser ses taux d’intérêt en septembre, contrairement à ce que pouvait laisser entendre Mario Draghi dans son discours de sa dernière réunion de politique monétaire. « Je pense que les banques centrales doivent être l'institution décisive et doivent en conséquence décevoir parfois les marchés », a-t-il ajouté.

Ces propos sont dans la lignée que ceux tenus deux jours plus tôt par le vice-président de la BCE, Luis de Guindos, qui avait déclaré que la BCE doit « adopter une attitude critique vis-à-vis des anticipations de marché concernant sa politique monétaire et doit fonder ses décisions sur des données économiques et non financières ».

Des vues qui relativisent les dernières minutes de la BCE parues le 22 août, où apparaît une forte volonté d’assouplissement de politique monétaire de la part de Francfort, mais pas forcément partagées par la future présidente de la BCE, Christine Lagarde. Dans une réponse écrite à un questionnaire d’une commission parlementaire européenne, et relevée aujourd’hui par Bloomberg, elle déclare que la BCE « n’a pas encore touché le niveau plancher de ses taux d’intérêt directeurs » alors que la perspective d’une nouvelle baisse des taux pour la dernière réunion de Mario Draghi, le 12 septembre, est sur toutes les lèvres.

Si le cours de l’euro n’a pas franchement bougé aux déclarations de Guindos et Nowotny, une dernière intervention plus franche du collier, cet après-midi, d’un 3e membre de la BCE, Klass Knott, lui a permis de rebondir. Ce dernier a déclaré que « les attentes des marchés pour la réunion de septembre de la BCE étaient exagérées » et qu’un nouveau programme de quantitative easings n’était pas nécessaire en l’état actuel des choses. Une déclaration qui a notamment jeté un froid sur le Dax, décrochant de 80 points en quelques secondes seulement.

Enfin, de l’autre côté de l’Atlantique, la Fed subit toujours les attaques directes du président des Etats-Unis. Donald Trump – pour qui la baisse des taux 25 points de base de juillet de juillet est insuffisante – s’est en à nouveau pris à l’institution monétaire américaine dans un tweet cet après-midi : « L’économie américaine se porte très bien, avec un formidable potentiel de progression ! Si la Fed faisait ce qu’elle devait, nous serions une fusée ! ». Selon le baromètre FedWatch de CME, les probabilités d’une nouvelle baisse des taux américains le 18 septembre prochain plafonnent toujours à près de 100 % (99,6%).


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.